Angleterre: Manchester City repart du bon pied en battant Wolverhampton

 
 

Manchester City a lancé de façon idéale son opération de reconquête du titre en allant gagner lundi à Wolverhampton (3-1), pour la 2e journée de Premier League mais son premier match de la saison.

Arrivé en quart de finale de la Ligue des champions, City avait obtenu le report de son match de la 1re journée face à Aston Villa, et s'est offert un succès en forme d'exorcisme.

Relégués loin de Liverpool la saison dernière -- 18 points d'écarts au final malgré leur deuxième place--, les Citizens avaient perdu deux fois contre les Wolves l'an dernier, dont une défaite à Molineux 3-2 après avoir mené 2-0 après 50 minutes de jeu.

C'est aussi une victoire qui fait de City le premier club anglais à remporter son premier match de la saison pendant dix années consécutives.

Avec leur recrue défensive, le Néerlandais Nathan Ake, titulaire aux côtés de John Stones dans l'axe, au détriment d'Aymeric Laporte qui avait été dépisté positif au Covid il y a deux semaines, City a étouffé son adversaire lors du premier acte.

Son contre-pressing très efficace a totalement empêché les hommes de Nuno Espirito Santo de sortir la balle proprement.

Les hommes de Pep Guardiola ont logiquement pris les devants par Kevin de Bruyne qui s'est fait justice sur penalty après avoir été fauché dans la surface de façon un peu naïve par Romain Saïss en retard sur l'action (1-0, 20e).

- Les Wolves laissent passer leur chance -

Le second but a été l’œuvre du jeune Phil Foden (20 ans), appelé à remplacer David Silva dans l'attaque des Sky Blue, très intelligemment servi en retrait par Raheem Sterling, qui aurait pu piquer son ballon au-dessus du gardien après avoir été démarqué par de Bruyne (2-0, 32e).

Wolverhampton, dont la transition d'un jeu de contre à un jeu de possession voulue par son entraîneur cette saison prendra un peu de temps à porter ses fruits, ne peut que s'en vouloir de la maladresse de ses attaquants, incapables de cadrer un tir pendant 78 minutes.

Coup de chance, leur première tentative bien ajustée a fait mouche, une tête de Raul Jimenez au premier poteau sur un centre de leur ailier de poche (1,65 m) Daniel Podence (2-1, 78e).

Mais les Wolves regretteront les 5-6 minutes de temps fort au début du deuxième acte où Podence à deux reprises (54, 59e), Ruben Neves (56e) et surtout Jimenez, qui a raté le cadre sur un centre en retrait d'Adama Traoré (60e), auraient dû relancer le match et faire douter davantage leur adversaire.

Le but dans le temps additionnel de Gabriel Jesus donnera un sentiment de fausse facilité à ce succès.

Mais repartir avec une victoire de ce type de match, en ayant souffert mais résisté, donnera de la confiance à City qui a laissé filer beaucoup trop de points de matches qu'il a dominés la saison passée.

Dans le premier match de la soirée, Sheffield United, réduit à dix dès la 12e minute et qui a raté un penalty à la 36e, a subi un deuxième revers de rang face à Aston Villa (1-0).

Résultats complets de la 2e journée:

samedi

Everton - West Brom 5 - 2

Leeds United - Fulham 4 - 3

Manchester United - Crystal Palace 1 - 3

Arsenal - West Ham 2 - 1

dimanche

Southampton - Tottenham 2 - 5

Newcastle - Brighton 0 - 3

Chelsea - Liverpool 0 - 2

Leicester - Burnley 4 - 2

lundi

Aston Villa - Sheffield United 1 - 0

Wolverhampton - Manchester City 1 - 3




 

Vos commentaires