Au tour de Jürgen Klopp de s'en prendre aux supporters de Liverpool: "Nous peindrons la ville en rouge quand nous le pourrons"

Au tour de Jürgen Klopp de s'en prendre aux supporters de Liverpool:
 
 

Jürgen Klopp a exhorté les fans de Liverpool à célébrer "en toute sécurité" pendant la période actuelle, marquée par la crise du Covid-19, après que des scènes de liesse chaotiques ont été vues lors des célébrations du titre de Premier League du club.

Pour la deuxième nuit de célébrations, des milliers de fans de Liverpool se sont réunis vendredi au Pier Head, un quartier sur les rives de la rivière Mersey, après le sacre du club, champion d'Angleterre pour la première fois en 30 ans. La police a rapporté de violents affrontements et des jets de projectiles alors que les célébrations se poursuivaient dans le centre-ville jusqu'aux petites heures du matin, sans observer les mesures de distanciation pour contenir la propagation du coronavirus.

Dans une lettre ouverte publiée par un journal local, Klopp a déclaré qu'il "n'aimait pas" les scènes qui se sont déroulées lors de ces célébrations. "Je suis un être humain et votre passion est aussi la mienne, mais en ce moment, le plus important est que nous n'ayons pas ce genre de rassemblements publics", a écrit Klopp. "Nous le devons aux personnes les plus vulnérables de notre communauté, aux travailleurs de la santé qui ont tant donné et que nous avons applaudis, ainsi qu'à la police et aux autorités locales qui nous aident, en tant que club", a-t-il ajouté.

Le technicien allemand a exhorté les supporters à faire la fête en toute sécurité dans un cadre privé. "Si les choses étaient différentes, je n'aimerais rien de plus que de faire la fête ensemble, d'avoir un défilé qui serait encore plus grand que celui qui a suivi notre victoire en Ligue des champions l'année dernière afin que nous puissions tous partager ce moment spécial, mais ce n'est tout simplement pas possible". "Quand le moment sera venu, nous fêterons cela, a-t-il ajouté. Nous profiterons de ce moment et nous peindrons la ville en rouge. Mais pour l'instant, restez chez vous autant que possible".

Samedi, dans une déclaration commune avec la police locale et le conseil municipal de Liverpool, le club a également critiqué les supporters qui ont ignoré les consignes de distanciation, alors que les autorités ont estimé à au moins 10.000 euros les dégats matériels provoqués par les supporters.




 

Vos commentaires