En ce moment
 

Bleues: Le Sommer et Torrent blessées, Tounkara positive au Covid-19

Bleues: Le Sommer et Torrent blessées, Tounkara positive au Covid-19
La défenseure française Aïssatou Tounkara (g) aux prises avec son homologue néerlandaise Stephanie Van Der Gragt lors du Tournoi de France, à Valenciennes, le 10 mars 2020 FRANCOIS LO PRESTI
 
 

L'attaquante Eugénie Le Sommer et la défenseure Marion Torrent, blessées, ont déclaré forfait pour le rassemblement de l'équipe de France féminine, tout comme la défenseure Aïssatou Tounkara, testée positive au Covid-19, a annoncé la fédération lundi.

Tounkara (Atlético Madrid) "a été placée à l'isolement et a quitté le groupe France en fin d'après-midi" lundi, a précisé la FFF dans un communiqué, indiquant que la défenseure ne sera pas remplacée numériquement. En revanche, la sélectionneuse Corinne Diacre a appelé en renfort Clara Matéo, attaquante du Paris FC, pour faire face à ces nombreuses absences au premier jour du rassemblement à Clairefontaine.

Un peu plus tôt en effet, la FFF avait indiqué que Le Sommer avait passé lundi des "examens complémentaires" qui ont confirmé une "lésion musculaire aux ischio-jambiers" contractée vendredi lors de la défaite de Lyon dans le choc contre le Paris SG au Parc des Princes (1-0) en D1 féminine.

Quant à Marion Torrent, "elle souffre d'une lésion musculaire au psoas" et a été remise à la disposition de son club de Montpellier, Diacre décidant de la remplacer par Julie Thibaud, joueuse de Bordeaux (22 ans) déjà convoquée dans le passé mais qui n'a pas encore fêté sa première sélection.

Le Sommer avait elle déjà été remplacée par anticipation, avec la convocation dimanche de Sandy Baltimore (PSG, 20 ans), pour la première fois.

Avec les absences de Le Sommer et de Torrent, les Bleues perdent leurs deux vice-capitaines, le brassard devant normalement revenir au bras d'Amandine Henry, la milieu lyonnaise qui s'est récemment exprimée sur les tensions existant au coeur de la sélection.

Les Bleues affrontent vendredi l'Autriche à Guingamp, puis le Kazakhstan mardi 1er décembre, pour leurs deux derniers matches de qualification à l'Euro-2022.




 

Vos commentaires