Clash Lukaku-Ibrahimovic: voici ce qu'ils se sont vraiment dit (vidéo)

Une histoire de... rites vaudous? Voici ce que Lukaku et Ibrahimovic se sont vraiment dit
© Isopix
 
 

Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimovic ont failli en venir aux mains et se sont échangés plusieurs insultes lors du match entre l'AC Milan et l'Inter Milan mardi en Coupe d'Italie. Voici ce qu'ils se sont vraiment dit.

L'Inter Milan a remporté 2-1 le derby contre l'AC Milan dans le cadre des quarts de finale de la Coupe d'Italie, mardi. Un derby marqué par le violent clash entre Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimovic.

Après une faute de Romagnoli, l'attaquant des Diables Rouges s'est énervé, et le Suédois de 38 ans a décidé de s'en mêler. Les deux joueurs, qui ont évolué ensemble sous le maillot de Manchester United, se sont alors retrouvés tête contre tête. "Big Rom" avait l'air vraiment furieux contre "Ibra". Qu'est-ce qu'il lui a dit pour qu'il se mette en colère à ce point? On savait qu'il avait déjà mal parlé de la mère de Romelu. Mais le début de son invective était incompréhensible.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

D'après La Gazzetta dello Sport, Zlatan aurait effectivement évoqué la maman de Lukaku ainsi que leurs... rites vaudous. Cette histoire de vaudou remonte à 2018. Dans les colonnes du quotidien britannique The Guardian, Farhad Moshiri, le propriétaire d'Everton, était revenu sur le transfert du Diable Rouge à Manchester United. "J'ai passé deux étés à essayer de le conserver. Le premier été, cela m'a pris trois mois, et nous avons réussi à le garder un an de plus. L'été dernier, nous lui avons proposé une meilleure offre que Chelsea mais il ne voulait simplement pas rester... Si je vous dis ce que nous lui avons proposé, vous ne me croirez pas. Son agent s'est rendu à Finch Farm (le centre d'entraînement d'Everton, ndlr) pour signer le contrat. Puis soudain, durant la réunion, Romelu a appelé sa mère et a dit qu'elle était en pèlerinage en Afrique, qu'elle avait vu une sorte de vaudou qui disait qu'il devait signer en faveur de Chelsea. Que pouvez-vous faire? Son cerveau était parti!", avait-il déclaré à l'époque.

Quelques jours plus tard, le conseiller de l'ancien joueur d'Anderlecht avait démenti l'information. "Il s'éloigne de ces croyances. Romelu est très catholique et le vaudou ne fait pas partie de sa vie ni de ses croyances. Il n'avait tout simplement pas confiance en Everton et n'avait aucune confiance dans le projet de M. Moshiri, c'est pourquoi il ne voulait pas poursuivre l'aventure et signer un nouveau bail. On verra maintenant quelles décisions judiciaires peuvent être prises à leur égard".

Ce mercredi, Jordan Lukaku, le petit frère de Romelu, a réagi à cette information qui refait surface: "Le belge faisait appel à un quoi ?? Source ??", a-t-il écrit sur Twitter en réponse à un internaute qui republiait un article sur ces soi-disant rites vaudous.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Voici l'échange entre les deux attaquants, d'après La Gazzetta dello Sport:

Ibrahimovic: "T'es un âne"

Lukaku: "Rejoins-moi à l'intérieur petite p*te, on  va voir"

Ibrahimovic: "Appelle ta mère, pour faire vos trucs vaudous de m*rde"

Lukaku: "Je t'emm*rde toi et ta femme, petite p*te"

Pour calmer les choses, l'arbitre leur a mis une carte jaune chacun.

Au moment de rejoindre les vestiaires pour la mi-temps, la tension entre les deux hommes n'était pas encore retombée. Le Belge a lancé plusieurs insultes au Suédois, devant même être retenu par un membre du staff afin d'éviter que la situation dégénère. "Tu veux parler de ma mère?!", en anglais et en italien, et lui balancer "Fils de p*te", en français.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un conseil: cochez le 21 février dans votre calendrier. L'AC Milan accueille l'Inter pour le compte de la 23e journée de Serie A.




 

Vos commentaires