En ce moment
 

Copa America: Messi dédie le titre à sa famille, aux Argentins et à Maradona

Messi remporte ENFIN un titre avec sa sélection et la dédie à
(c) belga
 
 

La superstar argentine Lionel Messi, vainqueur samedi de la Copa America face au Brésil (1-0), a dédié son premier titre en sélection au peuple argentin, très affecté par le Covid-19, à ses proches ainsi qu'à Diego Maradona.

"Je veux dédier ce succès à ma famille qui m'a toujours donné la force de continuer, à mes amis que j'aime tant, à toutes les personnes qui nous soutiennent et surtout aux 45 millions d'Argentins qui ont eu tant de mal avec ce virus de merde, notamment ceux qui ont été les plus touchés", a écrit la légende du Barça sur son compte Instagram.

L'Argentine se rapproche du cap des 100.000 morts du Covid-19. Quelques semaines avant le début du tournoi, Buenos Aires avait refusé d'accueillir la Copa America, qu'elle devait coorganiser avec le Colombie, du fait de la recrudescence de la pandémie.

Bogota avait fait de même, poussant la compétition à être relocalisée au Brésil, bien que ce pays soit le deuxième au monde au nombre de décès liés au nouveau coronavirus, avec plus d'un demi-million de morts.

L'Argentine n'a dont organisé aucune célébration de la victoire à la Copa America, un titre majeur que le pays attendait pourtant depuis 28 ans, pour éviter la propagation du virus.

Après avoir atterri dimanche en Argentine, les joueurs ont été reçus brièvement au siège de la Fédération de football, puis ils se sont dispersés.

Messi, 34 ans, s'est rendu auprès des siens à Rosario, d'où il a posté ce message, également dédié à "Diego, qui nous a sûrement soutenus d'où qu'il soit", en référence à Maradona, décédé en novembre dernier.

Considéré comme l'un des meilleurs footballeurs de l'histoire, Messi, qui a tout gagné avec le Barça, a enfin remporté un trophée majeur avec l'Argentine, après quatre échecs en finale de compétitions majeures (Mondial-2014, Copa America 2007, 2015 et 2016).

Des milliers d'Argentins sont descendus dans les rues après le succès contre le Brésil, chantant et s'étreignant, au mépris des restrictions liées à la pandémie.

"Pour continuer à faire la fête, nous devons continuer à prendre soin de nous, n'oublions pas qu'il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour revenir à la normale, a averti Messi. Profitez de ce bonheur pour prendre des forces afin de lutter ensemble contre le virus."




 

Vos commentaires