En ce moment
 

Cris de singe, salut nazi: trois supporters du Boca Juniors arrêtés pour des actes racistes

Cris de singe, salut nazi: trois supporters du Boca Juniors arrêtés pour des actes racistes
 
 

Trois supporters du club argentin de Boca Juniors ont été arrêtés à Sao Paulo, au Brésil, après avoir imité des cris de singe ou effectué le salut nazi lors d'une rencontre des huitièmes de finale de la Copa Libertadores contre les Corinthians, ont annoncé les autorités locales mercredi.

Les trois hommes ont été interpellés mardi soir "en flagrant délit" au stade Neo Quimica Arena et ont passé la nuit dans un commissariat, où ils demeurent en garde à vue, a précisé le Secrétariat à la sécurité de Sao Paulo dans un communiqué.

Deux d'entre eux ont été arrêtés pour "injure raciale", pour avoir imité des cris de singe face aux supporters des Corinthians, et devront payer une caution de 20.000 réais (environ 3.700 euros) pour être libérés, a expliqué à la chaîne CNN Brésil le commissaire en charge de l'affaire. Ils encourent une peine d'un à trois ans de prison ou une amende.

Le troisième individu interpellé, auteur d'un salut nazi, est accusé "d'apologie de crime", un délit passible de trois à six mois de détention. La libération sous caution n'est pas possible dans ce cas. Il y a deux mois, un autre supporter de Boca Juniors avait été arrêté après avoir proféré des cris de singe dans le même stade lors d'une rencontre de phase de poules contre les Corinthians.

Le club argentin s'était par ailleurs vu infliger la semaine dernière une amende de 100.000 dollars de la part de la Confédération sud-américaine (Conmebol) pour des actes racistes commis par ses supporters durant un autre match face aux Corinthians, le 17 mai, au stade de La Bombonera de Buenos Aires.
Les deux équipes, qui ont fait match nul (0-0) mardi soir, disputent mardi le huitième de finale retour.


 

Vos commentaires