En ce moment
 

Dennis Praet inscrit son premier but en Premier League au terme d'une contre-attaque FULGURANTE (vidéo)

Dennis Praet inscrit son premier but en Premier League au terme d'une contre-attaque FULGURANTE (vidéo)
©Belga
 

Chelsea a consolidé sa quatrième place en battant facilement Burnley (3-0), imité par Manchester United face à Norwich (4-0), alors que Leicester et Arsenal ont laissé des points en chemin, samedi lors de la 22e journée de Premier League.

Leicester craque à nouveau

Le coup de moins bien depuis mi-décembre se confirme pour Leicester qui n'a pris que 7 points sur les 6 dernières journées.

Samedi c'est Southampton, ancien mal classé mais qui vient de gagner 5 matches sur les 6 derniers, plus un nul, toutes compétitions confondues, qui est venu freiner les Foxes.

Les champions d'Angleterre avaient pourtant ouvert la marque par le Belge Dennis Praet, sur une passe décisive de Jamie Vardy juste avant le quart d'heure de jeu.

Mais Southampton, peut-être motivé par le souvenir du 9-0 concédé à domicile au match aller, a fait mieux que se défendre, parvenant à égaliser 5 minutes plus tard par le milieu Stuart Armstrong (1-1, 19e).

Avant la pause, Danny Ings avait touché deux fois coup sur coup les montants en guise d'avertissement, mais il a dû attendre à 9 minute de la fin du temps réglementaire pour donner l'avantage à son équipe, après que Kasper Schmeichel eut plusieurs fois repoussé l'échéance

Ce ne sont pas tant les 13 points de retard sur Liverpool, qui pourraient devenir 16, qui embêtent Leicester que le petit point d'avance sur City qui pourrait les dépasser dimanche en cas de succès à Aston Villa.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.


Tranquille comme Chelsea

Le forfait sur blessure du milieu international français Ngolo Kanté, touché aux ischios vendredi à l'entraînement, aura été la seule mauvaise nouvelle pour les Blues samedi.

Pour le reste, l'après-midi des Londoniens aura été des plus confortables face à Burnley qui a subi un quatrième revers de rang en championnat.

Jorginho, sur un penalty un peu généreux (1-0, 27e), Tammy Abraham de la tête (2-0, 38e) pour son 13e but de la saison et Callum Hudson-Odoi de près (3-0, 49e) pour son tout premier but en championnat sous le maillot bleu roi ont offert un succès aisé mais précieux

Avec 39 points, Chelsea revient provisoirement à 5 points de City, mais il garde surtout 5 longueurs sur son poursuivant immédiat, Manchester United.

Manchester United ne lâche pas la 5e place

Face à Norwich qui a de plus en plus des airs de condamné à la relégation, les Red Devils ont repris la 5e place abandonnée vendredi à Sheffield United qui avait battu West Ham en match avancé.

Pour une fois dominateurs dans l'entre-jeu, les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer n'ont pas tremblé.

Marcus Rashford a honoré sa 200e apparition sous le maillot des Red Devils avec un doublé (1-0, 27e puis 2-0, 51e sur penalty), avant qu'Anthony Martial (3-0, 54e) et Mason Greenwood (4-0, 76e) ne donnent une ampleur plus confortable à ce succès probant.

Arsenal gâche encore

Brillant pendant 20 minutes en début de match, Arsenal a finalement concédé un nul décevant (1-1) et fini à 10 contre Crystal Palace et reste englué dans le milieu du tableau (10e avec 28 points).

En dépit d'une réelle amélioration dans la circulation de balle et de la baisse drastique d'erreurs de relance, accompagnée d'une animation offensive plus intéressante, il a suffi à Palace de mettre un tout petit peu plus d'agressivité et de détermination dans son jeu, au retour des vestiaires, pour revenir dans le match.

À la très jolie ouverture du score de Pierre-Emerick Aubameyang, idéalement servi par Alexandre Lacazette à la conclusion d'un très joli mouvement (1-0, 12e) est venu répondre un but assez vilain de Jordan Ayew, dont la frappe, déviée par David Luiz, a trompé Bernd Leno (1-1, 54e), dans une défense assez passive.

Pour ne rien arranger, Aubameyang a été exclu à un peu plus de 20 minutes de la fin, pour un coup en retard sur la cheville d'un adversaire (67e), clin d'oeil involontaire à son coach, Mikel Arteta, dernier gunner à avoir marqué et été exclu dans le même match. C'était en 2013 lors d'un match à... Crystal Palace.

 

Vos commentaires