Didier Deschamps sort de ses gonds en parlant du Kazakhstan: "Ils ne sont pas si baltringues que ça"

Didier Deschamps sort de ses gonds en parlant du Kazakhstan:
©Belga
 
 

"L'Euro, ce sera autre chose", a promis le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps après le succès peu flamboyant de la France (1-0) mercredi en en Bosnie-Herzégovine, un match de qualification au Mondial-2022 joué dans "des conditions particulières". 

Dans une interview accordée au média français L'Equipe 21, Deschamps s'est également exprimé sur le partage obtenu par le Kazakhstan en Ukraine (1-1), ce mercredi soir. Et ses déclarations ont étonné. "Ils ne sont pas si baltringues que ça", a répondu le sélectionneur.

Le Kazakhstan, désigné comme l'une des équipes les plus faibles du groupe D, n'est pas pris à la légère par Didier Deschamps. Un adversaire que les Bleus ont battu dimanche dernier (2-0).

"C'est compliqué pour tout le monde. Regardez le Kazakhstan, qui pour vous est une équipe de baltringues, ils arrivent à faire match nul en Ukraine. C'est qu'ils ne sont pas si baltringues que ça. Et l'équipe bosnienne de ce soir, ce n'est pas la même que j'ai vue contre la Finlande. On a le droit à ça à chaque fois", a-t-il déclaré.
 
Le 13 novembre, la France retrouvera le Kazakhstan.



 

Vos commentaires