Drôle d'histoire aux Pays-Bas: ce club voulait se faire sponsoriser... par un sexshop

Drôle d'histoire aux Pays-Bas: ce club voulait se faire sponsoriser... par un sexshop
 
 

La fédération néerlandaise de football (KNVB) n'autorise pas un accord de parrainage entre le FC Emmen et EasyToys, spécialisé dans les jouets sexuels. "Il n'est pas approprié de montrer ce type de parrainage, associé à l'industrie du sexe, sur des maillots", a motivé la KNVB.

"Le conseil d'administration du foot professionnel tient compte du fait que le football est et doit être accessible aux jeunes et aux moins jeunes", a poursuivi la KNVB. Dimanche dernier, le FC Emmen a joué son premier match de la saison (défaite 3-5 contre le VVV) avec un maillot vierge.

Le club est toujours à la recherche d'un nouveau sponsor principal. Il pensait en avoir trouvé un avec EasyToys et lundi, il a soumis la demande à la fédération. Le FC Groningue, le club voisin, a conclu un accord de parrainage avec la société mère du sex-shop EDC de Veendam depuis un certain temps déjà. Sur les panneaux d'affichage le long du terrain dans le stade de Groningue apparaît le nom d'EasyToys.

Selon la KNVB, il ne faut pas d'autorisation pour la publicité sur les bords du terrain mais bien sur les maillots.




 

Vos commentaires