En ce moment
 

Eden Hazard se livre sans concession: "J'ai fait le tour en Angleterre"

Eden Hazard se livre sans concession:

Eden Hazard a livré un long entretien au magazine France Football mardi. Le capitaine des Diables Rouges a évoqué son style de jeu, son Mondial en Russie mais aussi, et surtout, son avenir.

Après une Coupe du monde russe hors-normes, où il a obtenu le trophée du 2e meilleur joueur derrière le Croate Luka Modric, Eden Hazard est entré dans une nouvelle dimension. Il est ainsi considéré, à juste titre, comme l'un des meilleurs joueurs du monde. Sa 7e place au dernier Ballon d'Or confirme cette idée. Et lui aussi: "Lionel Messi et Cristiano Ronaldo? Je me mets à leur table depuis longtemps! Même si ça ne fait que six mois, j'ai pris une belle dimension depuis la Coupe du monde. Je le sens, même dans le regard des gens. Avant, à leurs yeux, c'était: 'Oui, c'est un très bon joueur mais est-ce qu'il peut être parmi les plus grands?' (...) Mais il y a un moment où il faut rester les pieds sur terre. Pour ce qu'ils ont fait depuis dix ans, on ne peut pas être comparé à eux, c'est impossible".

"Je suis peut-être à part dans les meilleurs joueurs au monde"

Il est vrai que les deux extraterrestres cité par le capitaine des Diables Rouges affolent les compteurs depuis une décennie. "Si cette saison, je finis à 30 buts et 20 passes, on va tous dire: 'Ah ouais, exceptionnel'. Même si je fais des matches tout pourris. Mais ce n'est pas ce dont j'ai envie. Moi, je m'en fous! Par exemple, je préfère faire un match comme celui qu'on vient de perdre contre Tottenham (1-0, en demi-finale aller de la League Cup disputée le 8 janvier, soit deux jours avant l'interview), où j'ai pris mon pied. Mais zéro passe décisive, zéro but, comme contre le Brésil. Mais c'est pour faire des matches comme ça que je joue".

Jamais focalisé sur les statistiques, donc. "Je ne sais pas si je suis à part. Je suis peut-être à part dans les meilleurs joueurs au monde. Parce que les meilleurs pensent buts, passes, trophées. Et moi je n'ai jamais été comme ça. Donc oui, peut-être... Après, dans le foot professionnel, il y a beaucoup de joueurs comme moi, qui veulent s'amuser".

"Dans ma carrière, j'ai frustré tous mes entraîneurs"

Ce qui a frustré pas mal de ses entraîneurs. "Je n'ai pas frustré que (Antonio) Conte. Dans ma carrière, j'ai frustré tous mes entraîneurs. Et là, (Maurizio) Sarri, je le frustre encore. Mourinho, je l'ai frustré. Eux pensent qu'il faut marquer plus, faire plus ci, plus ça. Et le prochain que j'aurai, je vais le frustrer aussi".

Est-ce que ce sera au Real Madrid? "J'ai fait le tour (en Angleterre). J'ai tout gagné ici, les deux Coupes et le championnat, sauf le Community Shield. Mais cela ne veut pas dire que je vais partir (...) J'ai toujours dit qu'après l'Angleterre, je voulais découvrir autre chose. Mais il y a des choses qui font que je pourrais rester aussi".

Vos commentaires