Grâce à Messi, Luis Enrique réussit ses débuts avec le Barça

Grâce à Messi, Luis Enrique réussit ses débuts avec le Barça
 
 

Lionel Messi, malheureux en Coupe du monde, a repris dimanche ses bonnes habitudes en Championnat d'Espagne, inscrivant un doublé pour offrir au FC Barcelone une victoire contre Elche (3-0) et un début idéal lors de la 1re journée.

La "Puce" est de retour dans son jardin: au Camp Nou, l'Argentin a marqué d'une magnifique frappe croisée entre cinq défenseurs (42), puis d'un plat du pied chirurgical (63), et rejeté derrière lui la déception de la finale du Mondial, perdue face à l'Allemagne le mois dernier (1-0 a.p.). Malgré l'expulsion de Javier Mascherano juste avant le repos (43), Barcelone avait entretemps accentué son avance sur un but du jeune Munir El Haddadi (46), âgé de 18 ans, qui a marqué pour son tout premier match de Liga! Ce large succès permet au nouveau Barça version Luis Enrique de prendre provisoirement la tête à la veille de l'entrée en lice lundi du Real Madrid, champion d'Europe, contre Cordoue (20h00) et celle de l'Atletico, champion d'Espagne en titre, face au Rayo Vallecano (22h00).      
Après une saison 2013-2014 très noire, entre absence de titre majeur et scandales extra sportifs, les Catalans veulent croire leur chance revenue. Scène insolite, dès les premières secondes de la rencontre, un chat noir s'est longuement promené sur le terrain avant que les stadiers ne parviennent à l'en faire déguerpir. Mais même si Munir (22) puis Andres Iniesta (32) ont trouvé tour à tour la barre transversale dans une première période à sens unique, ce félin n'a pas été de si mauvais augure: Messi, débordant d'énergie et de vista, a livré une belle prestation, inventant des gestes improbables dans des trous de souris.
C'est la quatrième année consécutive que le quadruple Ballon d'Or inscrit un doublé lors de la 1re journée. Tout n'est néanmoins pas parfait côté catalan puisque la défense, privée de Gerard Piqué (suspendu), a été victime d'un relâchement coupable juste avant la pause. Alors que Jonathas filait au but, Mascherano l'a accroché en position de dernier défenseur, récoltant un carton rouge logique. Mais le Barça a aussitôt relevé la tête en seconde période puisque, après seulement une minute de jeu, Ivan Rakitic a alerté dans la surface Munir, qui a marqué d'un joli extérieur du pied (46). Au passage, le jeune attaquant hispano-marocain, issu du centre de formation catalan, a donné raison à Luis Enrique de lui faire confiance. Privé de Neymar (cheville) et de Luis Suarez (suspension), le technicien a préféré ménager Pedro (gastroentérite), remplaçant au coup d'envoi, au profit de Munir, qui est ensuite sorti sous les applaudissements pour ses débuts en Liga.   




 

Vos commentaires