En ce moment
 

Ils sont devenus fous: ces supporters allemands explosent quand leur club se sauve dans le temps additionnel du dernier match de la saison (vidéos)

Ils sont devenus fous: ces supporters allemands explosent quand leur club se sauve dans le temps additionnel du dernier match de la saison (vidéos)
 
Stuggart
 

Envahissement du terrain et scènes de liesses à Stuttgart, qui a sauvé sa place en première division à la deuxième minute du temps additionnel, grâce à un but de Waturu Endo synonyme de victoire 2-1 contre Cologne.

C'est le scénario d'un film qu'ont vécu les 60.000 supporters présents dans le Mercedes-Benz Arena de Stuttgart. Leur club, le VfB Stuttgart a sauvé sa place en première division en battant Cologne 2-1, le but de la victoire tombant à la 90+2e minute de jeu du dernier match de la saison. 

Dans le même temps, le Hertha Berlin, qui avait trois points d'avance au coup d'envoi, s'est incliné à Dortmund après avoir mené. Les Suabes dépassent donc in extremis les Berlinois qui seront contraints de jouer le barrage de montée/descente (19 et 23 mai) contre le troisième de deuxième division, qui sera connu dimanche à l'issue de la dernière journée.

La joie au moment du but victorieux a fait exploser tout le stade. L'entraîneur est devenu fou et s'est rué vers son buteur, les supporters ont exulté en tribune avant d'envahir le terrain après le coup de sifflet final de l'arbitre. 

Les scènes de joies rappellent celles du club de Schalke qui, lui, s'est qualifié pour la montée en Bundesliga. Un homme avait notamment fini tout nu sur la pelouse

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 
 


 

Vos commentaires