En ce moment
 

José Mourinho devient FOU après une victoire in extremis de l'AS Rome (vidéo)

José Mourinho devient FOU après une victoire in extremis de l'AS Rome (vidéo)
©Twitter/Eleven
 
 

L'AC Milan a poursuivi dimanche son sans-faute en Serie A avec une troisième victoire en trois matches contre la Lazio Rome (2-0), ponctuée d'un but de Zlatan Ibrahimovic, de retour après quatre mois loin des terrains.

Comme Milan et Naples, vainqueur de la Juventus (2-1), samedi, la Roma continue aussi de faire le plein avec une nouvelle victoire arrachée tout au bout d'un match fou contre Sassuolo (2-1), pour célébrer dignement le 1.000e match comme entraîneur de José Mourinho. La course du technicien portugais après le but de la victoire a évidemment fait le tour des réseaux sociaux.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


A trois jours de retrouver la prestigieuse Ligue des champions, après sept ans d'absence, sur le terrain de Liverpool, Milan a parfaitement maîtrisé son premier choc en championnat contre la Lazio de Maurizio Sarri.

"Ibra" sur le banc au coup d'envoi, c'est Rafael Leao qui a montré la voie en ouvrant la marque avec sang-froid, d'une frappe au ras du poteau après un échange avec Ante Rebic (45e).

Franck Kessié a manqué l'occasion de mettre les Rossoneri à l'abri au repos en envoyant un penalty sur la barre (45+6e).

Mais c'était pour mieux laisser le but du break à Ibrahimovic, entré à la 60e à la place de Leao sous une ovation XXL de San Siro.

Sur sa première occasion, le géant suédois a jailli pour reprendre un centre de Rebic et marquer l'un des buts les plus faciles de son interminable carrière (67e). Et avec les lacets de ses chaussures défaits, car il était en train de les relacer au départ de l'action!

"Ibrahimovic a une passion qui ne s'éteint jamais", a salué son entraîneur.

Ribéry n'a pas suffi 

"Mais on a beaucoup de joueurs d'épaisseur et beaucoup de solutions offensives. On a beaucoup d'exemples à suivre comme Zlatan, Giroud (absent dimanche car à peine sorti de sa quarantaine pour cause de Covid-19, NDLR), Kjaer et tant d'autres qui progressent, c'est une équipe qui veut bien faire les choses", s'est-il félicité.

José Mourinho - pour sa millième - ne pouvait également qu'être aux anges après la victoire difficile de sa Roma, offerte dans le temps additionnel par Stephan El Shaarawy (90+1e) dans un Olimpico en feu.

Sassuolo, qui s'est vu refuser une égalisation juste après pour un léger hors-jeu de Gianluca Scamacca, avait pourtant jusqu'ici tenu la dragée haute aux Giallorossi dans une rencontre emballante, jouée sans temps mort: Filip Djuricic (57e) avait répondu à l'ouverture du score romaine de Bryan Cristante après une combinaison sur coup franc (37e).

Comme la Lazio, l'Inter Milan a pour sa part abandonné ses premiers points à Gênes contre la Sampdoria (2-2) à trois jours de défier le Real Madrid en C1.

Les Nerazzurri ont pourtant mené deux fois, grâce à un coup-franc de Federico Dimarco (18e) puis une volée de Lautaro Martinez (44e).

Mais la Samp a su revenir dans un match ouvert par Maya Yoshida, aidé par une déviation d'Edin Dzeko (32e), puis Tommaso Augello d'une belle volée (47e).

"Il y a des regrets parce qu'un match comme celui-là, on doit et on peut le gagner", a reconnu l'entraîneur nerazzurro Simone Inzaghi.

Dans le bas du classement, Franck Ribéry a fait sa première apparition sous le maillot de la Salernitana mais sans éviter au promu une troisième défaite en trois matches, face au Torino (0-4).

"FR7" est entré à la 67e minute, alors que sa nouvelle équipe venait de prendre un nouveau coup au moral en encaissant son deuxième but de l'après-midi.


 




 

Vos commentaires