En ce moment
 

L'UEFA "émet de graves inquiétudes par rapport aux plans de la FIFA" qui veut instaurer une Coupe du monde tous les deux ans

Le président de l'UEFA, Alexander Ceferin, a
© belga
 
 

La FIFA s'est lancée depuis quelques mois dans une campagne de séduction afin de faire accepter l'idée d'une Coupe du monde tous les deux ans. Cela ne plait pas à l'UEFA ni à son président Alexander Ceferin qui s'étonne que la FIFA ne consulte pas les associations avant de lancer ce projet.

Le président de l'UEFA Aleksander Ceferin a "de graves inquiétudes" concernant les projets de la FIFA d'organiser la Coupe du monde de football tous les deux ans, selon une correspondance entre le président de l'UEFA et Ronan Evain, directeur exécutif de Football Supporters Europe, que l'agence de presse AP a obtenue et publiée vendredi.

Si le projet aboutissait, une Coupe du monde serait disputée chaque année, alternativement par les hommes et par les femmes. "L'UEFA et ses associations nationales émettent également de sérieuses réserves et de graves inquiétudes quant aux rapports concernant les plans de la FIFA", a écrit Ceferin. "Compte tenu de l'impact majeur que cette réforme peut avoir sur l'ensemble de l'organisation du football, il y a un étonnement généralisé par rapport au fait que la FIFA semble lancer une campagne de relation publique pour pousser cette proposition, alors que de telles propositions n'ont pas été présentées aux confédérations, aux associations nationales, aux ligues, aux clubs, aux joueurs, aux entraîneurs et à l'ensemble de la communauté du football."

Le président de la FIFA Gianni Infantino envisagerait depuis un certain temps le projet de faire de la lucrative Coupe du monde un événement bisannuel. Vendredi, l'entraîneur français Arsène Wenger, actuellement directeur pour le développement du football au sein de la Fédération internationale, a dévoilé les plans du projet au quotidien L'Equipe.

L'idée présentée par Wenger est d'une phase finale chaque année, les championnats continentaux passant également à un rythme bisannuel. Pour arriver à cela, Wenger propose de regrouper les matches de qualifications sur deux fenêtres internationales, en octobre et mars. L'ancien coach d'Arsenal (qui critiquait les matchs internationaux lorsqu'il était coach car cela fatiguait ses joueurs) aimerait qu'une décision soit prise en décembre et que ce plan entre en vigueur à partir de 2028.


 




 

Vos commentaires