En ce moment
 

L1: L'OL en "négociations exclusives" pour une prise de contrôle par l'Américain John Textor

L1: L'OL en "négociations exclusives" pour une prise de contrôle par l'Américain John Textor
Le président lyonnais, Jean-Michel Aulas, s'exprime devant le tableau des cotations de l'action de l'OL, le 9 février 2007 à LyonJEFF PACHOUD
 
 

L'OL Groupe, la holding représentant l'Olympique lyonnais, a annoncé lundi être entré en "négociations exclusives" en vue d'une prise de participation majoritaire du groupe Eagle Football Holdings, llc, appartenant à l'Américain John Textor, déjà propriétaire de plusieurs clubs de football.

"Cette opération conduirait à une cession complète de la participation de Pathé et d'IDG", qui représentent respectivement 19,36% et 19,85% du capital d'OL Groupe, "et à une liquidité progressive de Holnest, la holding familiale de Jean-Michel Aulas", président historique du club, depuis 1987, qui détient 27,72% du capital, précise le communiqué du groupe, qui avait demandé lundi la suspension de sa cotation en bourse.

Le fond d'investissement chinois IDG Capital et Pathé, groupe dirigé par la famille Seydoux, avaient annoncé vouloir céder leurs participations en mars dernier.

Agé de 56 ans, Textor, est déjà actionnaire de référence avec son groupe de plusieurs clubs de football et notamment de Botafogo (1ère div. brésilienne, 90%) et du Racing White Daring Molenbeek (D2 belge, 80%), où il a maintenu le président déjà en place, et présent pour 40% dans le capital de Crystal Palace (1ère div. anglaise).

John Textor, dont la fortune est estimée à 3 milliards de dollars et qui est spécialisé notamment dans la diffusion de sport en ligne, les effets spéciaux et les images de célébrités en réalité virtuelle, devrait également investir immédiatement 86 M EUR pour renforcer la structure financière d'OL Groupe.

La transaction devrait permettre de poursuivre la stratégie mise en place par le club lyonnais, de renforcer les équipes sportives et les infrastructures, précise encore le communiqué d'OLG. Jean-Michel Aulas et l'équipe de direction actuelle du club resteraient en place, est-il indiqué.

Par ailleurs, cette cession devrait se traduire par le lancement d'une "offre publique d'achat amicale (OPA), au prix de 3 euros par action et de 265,57 euros par Osrane (obligations remboursables), qui serait éventuellement suivie, si les conditions sont remplies, d'un retrait obligatoire correspondant à une valeur d'entreprise d'OL Groupe estimée à 798 M EUR au 1er juillet 2022 et à 884 M EUR après l'augmentation de capital", détaille encore le communiqué d'OL Groupe.

L'objectif de Textor et d'Aulas (73 ans), qui conserverait donc son poste de président directeur général pour les prochaines saisons, est de ramener l'Olympique lyonnais vers les sommets après une saison décevante conclue sur une 8e place en Ligue 1 et une non qualification européenne.


 

Vos commentaires