L1: Lyon veut voir le podium, Lille et Galtier attendus

 
 

Lyon espère poursuivre sa mission podium à Angers, dimanche lors d'une 11e journée de Ligue 1 où Lille, dauphin du Paris SG, sera opposé à Lorient, trois jours après que son entraîneur Christophe Galtier s'est plaint publiquement de dissenssions en interne.

. Le chiffre: 6

Saint-Etienne traverse la pire série de ce début de Championnat: les Verts ont perdu leurs six dernières rencontres -- leur pire série depuis 2008 --, de quoi les faire dégringoler de la première place à la 15e (10 pts) en deux mois.

"C'est une période compliquée", a admis Timothée Kolodziejczak.

Mais le derby perdu à Lyon avant la trêve (2-1), où l'ASSE a fait jeu égal avec l'OL, laisse aux Stéphanois l'espoir d'un redressement. "Nous ne devons plus descendre en-dessous de ce niveau", a poursuivi le défenseur.

Ca tombe bien, un relâchement pourrait lui être fatal, samedi (17h00) à Brest (13e, 12 pts), adversaire coriace qui vient d'infliger à Lille son premier revers de la saison (3-2).

. Le joueur: Memphis Depay

La star néerlandaise de Lyon Memphis Depay n'a pas chômé en sélection: il a marqué à chacun des deux matches de Ligue des nations auxquels il a participé.

Comme son attaquant, l'OL espère continuer de surfer la bonne vague, celle qui l'a ramené à un point du podium avant la 11e journée.

A Angers dimanche (17h00), il sera question pour les Lyonnais de reprendre leur rythme d'avant-trêve (3 victoires en 4 matches), au début d'une séquence (Reims, Metz) qui doit leur permettre de faire le plein. Depay avait marqué un doublé la dernière fois qu'il a joué le SCO, en août 2019.

"Il ne faut pas laisser trop de points en route afin de nous qualifier pour la Ligue des champions. L'équipe est jeune mais elle a du potentiel et peut aller loin", a déclaré le défenseur Mattia de Sciglio.

Mais l'OL a souvent du mal face aux "petits" qui l'attendent en contre, et Angers (9e, 16 pts) est dans une dynamique à effrayer les gros: les Angevins n'ont perdu aucun de leurs cinq derniers matches, dont notamment un, spectaculaire, à Nîmes (5-1).

. L'entraîneur: Christophe Galtier

Jusqu'ici, tout allait bien à Lille, solide dauphin du PSG (2e, 19 pts) qui a impressionné en Ligue Europa avec un exploit sur le terrain de l'AC Milan (3-0).

Mais les apparences sont trompeuses: l'entraîneur Christophe Galtier a livré un entretien coup de poing à L'Equipe jeudi, dans lequel il a fait part de ses inquiétudes autour de l'absence de Luis Campos, le conseiller sportif du président Gérard Lopez qui est en froid avec le directeur général Marc Ingla.

"Ca pourrait fragiliser le travail de tout le monde, le projet tout simplement. Je suis convaincu qu'on serait plus fort à trois, le président, Luis et moi", a renchéri le technicien vendredi.

La réception de Lorient dimanche (21h00) prend ainsi une tournure particulière liée à ce contexte. La réaction des joueurs sera particulièrement guettée.




 

Vos commentaires