En ce moment
 

L1: Ramos pas au Paris SG pour "exhiber" son palmarès mais pour "gagner"

(c) belga
 
 

Toujours plein "d'espoir et d'envie", Sergio Ramos ne vient pas au Paris SG "exhiber la Coupe" de la Ligue des champions ni son "palmarès", mais bien "pour la gagner encore", a-t-il dit mardi lors d'une rencontre avec la presse française.

"Pour l'envie"

"Pourquoi le PSG ? C'est un plaisir de venir ici. La priorité c'était le grand projet sportif, pour l'âme de cette équipe, ses joueurs, cette équipe a tant de +cracks+... Cette décision était la meilleure. Aussi pour la gentillesse du président Nasser, de Leonardo, de l'entraîneur... Pour beaucoup de raisons, mais surtout pour l'envie de gagner de cette équipe."

"La gagner de nouveau"

"Je ne sais pas si c'est parce que j'ai gagné quatre +champions+, mais dans le football on ne peut pas vivre du passé, je ne viens pas exhiber la coupe, je viens pour aider l'équipe et essayer de la gagner de nouveau. Au niveau du projet sportif cela a été une des raisons principales de ce choix. Et je reconnais qu'au moment de me recruter le club a montré beaucoup d'intérêt. J'ai gagné dans ma vie et je veux gagner encore. Encore une fois, je ne viens pas exhiber mon palmarès ni les +champions+ que j'ai pu gagner, mais je repars de zéro avec la même ambition et le même espoir que j'ai toujours eus. J'ai toujours cette envie."

"Deux ans pour la tranquillité"

"A aucun moment le salaire n'a été un problème. Nous sommes vite arrivés à un accord avec Leonardo, ce qui comptait pour moi c'était les deux ans, pour la tranquillité, pour moi comme pour ma famille, c'était une de mes priorités."

"Aucun problème pour m'adapter"

"Avec le +Mister+ (Mauricio Pochettino) nous avons parlé, le dernier mois surtout quand les contacts sont devenus plus sérieux, nous avons eu de bonnes conversations d'entraîneur à joueur. J'ai senti sa confiance dès le début, ce qui aide à prendre une décision. Au final, c'est le Mister qui décide comment on joue, quel que soit le système, avec une défense à quatre, une défense à trois, je peux jouer dans beaucoup de positions, je n'ai aucun problème pour m'adapter."

La Ligue 1 "a progressé"

"Je connais le championnat français, je suis un amoureux du foot, je le connais comme je connais la Premier League, j'y ai beaucoup d'amis, je suis ce qui se passe dans le monde du football. Ça me plaît que la Ligue 1 ait progressé ces dernières années et se soit rapprochée des autres grands championnats, que ce soit au niveau physique que technique et tactique. Il y a beaucoup de joueurs de talents, ce ne sera pas facile. Il faut aussi récupérer le titre de champion, perdu pour un point contre Lille l'an passé. Nous essaierons de tout gagner, c'est ce que demande ce club."

"Je me sens très bien"

"Physiquement je me sens bien, avec beaucoup d'envie, malheureusement (rires) je me suis reposé cet été, je n'ai pas représenté l'Espagne, j'ai rechargé les batteries, aux niveaux physique et mental. Je me sens très bien."

"Personne n'est indiscutable"

"Personne n'est indiscutable, sa place on la gagne sur le terrain. La concurrence permet à tous de progresser, ce qu'il faut c'est jouer unis, ensemble, peu importe qui joue. Si un jour je suis sur le banc je me dirai qu'il faut travailler plus. Et puis la saison est longue, il y a beaucoup de compétitions, beaucoup de matches, c'est bien que l'équipe ne perde jamais sa fraîcheur. Nous les joueurs, nous serons tous importants, que nous jouions beaucoup ou peu. (Marquinhos et Kimpembe) sont deux très grands centraux, au PSG comme en équipe de France et du Brésil, ils ont de l'expérience, ont joué beaucoup de matches au sommet. Le système dépendra de l'entraîneur et aussi de ce que propose l'autre équipe, une équipe ne peut pas toujours jouer de la même façon. Je peux m'adapter, l'an dernier on a fini à trois centraux au Real Madrid, nous n'y étions pas habitués et je peux m'adapter à quatre ou à trois, comme nous l'avons fait aussi en sélection".

"Jouer avec les meilleurs"

"Mbappé ? Je n'ai pas de message à donner à aucun joueur, chacun prend ses décisions, mais j'aime jouer avec les meilleurs et s'il reste cela me plairait de jouer avec lui."




 

Vos commentaires