En ce moment
 

La Juventus creuse un écart monstrueux en Serie A

La Juventus creuse un écart monstrueux en Serie A

Onze points d'avance sur Naples (2e) et 20 sur l'Inter Milan (3e): en 23 journées, la Juventus Turin, victorieuse dimanche sur le terrain de Sassuolo (3-0), a creusé un écart monstrueux en tête du championnat d'Italie.

L'avance des septuples champions en titre sur leurs dauphins passe donc à deux chiffres. C'était attendu après le match nul de Naples samedi sur la pelouse de la Fiorentina (0-0).

Dimanche, les Turinois ont fini le travail en allant battre Sassuolo (11e) qui, au moins en début de match, a tout de même de nouveau mis en lumière les limites défensives actuelles de la Juve.

Toujours privé de Bonucci et Chiellini, blessés, l'entraîneur Massimiliano Allegri doit espérer que ses deux piliers soient rétablis au moment d'aller à Madrid défier l'Atletico en 8e de finale aller de la Ligue des Champions dans 10 jours, ce qui devrait être le cas.

En attendant, la charnière est formée de Rugani et Caceres et elle a encore été secouée pendant les 20 premières minutes du match, lors desquelles Sassuolo a eu deux bonnes occasions.

Mais cette bonne entame de match a été gâchée par une relance hasardeuse du gardien Consigli, dont a profité Ronaldo pour tirer. Consigli a repoussé mais Khedira avait suivi et a ouvert la marque (23e).

Dès lors, et même si Berardi aurait dû profiter d'une nouvelle occasion offerte par Szczesny sur une sortie ratée, il n'y a plus eu vraiment de match.


Serré pour l'Europe

Les Turinois ont tranquillement contrôlé les débats et creusé l'écart par Ronaldo de la tête (70e), puis Emre Can (86e) sur une passe décisive du Portugais, impliqué sur les trois buts du jour et meilleur buteur du championnat (18).

Il n'y a donc plus beaucoup de suspense pour les deux premières places et, après une mauvaise série, l'Inter Milan s'est un peu rassurée samedi avec une victoire 1-0 à Parme, bienvenue au moment où sa troisième position devenait un peu fragile.

Car ses voisins et rivaux de l'AC Milan ne sont pas loin. Faciles vainqueurs de Cagliari (3-0) en clôture de cette 23e journée, les hommes de Gennaro Gattuso ne sont en effet qu'à quatre points.

Face à des Sardes (15e) en grande difficulté avec une seule victoire lors des 13 dernières journées, les buts milanais ont été inscrits par Ceppitelli contre-son-camp, Paqueta et l'inévitable Piatek.

Le Brésilien Paqueta a dédié son but, le premier de sa carrière en Italie, aux dix victimes de l'incendie qui a ravagé un hébergement pour jeunes joueurs du club brésilien de Flamengo, où il a été formé.

Les Milanais occupent donc la très convoitée 4e place, avec derrière eux trois clubs sur la même ligne, à un point seulement.

Les trois équipes en question se sont imposées lors de cette 23e journée: l'Atalanta Bergame (5e) a battu la Spal 2-1 dimanche, alors que l'AS Rome (6e) et la Lazio Rome (7e) l'avaient emporté respectivement face au Chievo Vérone vendredi (3-0) et Empoli jeudi (1-0).

Vos commentaires