La presse espagnole respire après l'annonce de Lionel Messi

La presse espagnole respire après l'annonce de Lionel Messi
 
 

"Se queda !" ("Il reste !") La presse espagnole se réjouit samedi de l'annonce de la superstar Lionel Messi de rester au FC Barcelone, après une "crise" de dix jours avec son club, mais en relève le "message dévastateur" envoyé à sa direction.

"Messi reste, la crise aussi", a affiché Marca, le journal le plus vendu d'Espagne, à côté d'un visage en gros plan pleine page de la star argentine. "L'Argentin continue à contrecœur", précise le journal sportif, après ce qu'il résume comme la "plus grosse crise du Barça", un feuilleton qui aura tenu les fans de football en haleine à travers le monde depuis que Messi a annoncé au club qu'il souhaitait rompre son contrat, le 25 août dernier.

Même ton en Une du journal sportif catalan Mundo Deportivo: "Messi brise le silence et annonce qu'il continuera sous le maillot blaugrana la saison prochaine", se réjouit le quotidien au-dessus d'une Une toute rouge, reprenant cette phrase lâchée par la "Pulga" (puce, en espagnol) dans son entretien au média Goal.com la veille: "je reste et je donnerai le maximum".

Mais Mundo Deportivo souligne aussi le "message dévastateur" du capitaine blaugrana, en relayant les tacles adressés à la direction du club par Messi dans son interview vendredi.

"Messi a dit qu'il restait et qu'il donnerait le maximum. C'est d'abord ce que les supporters catalans du Barça doivent retenir. (...) Mais il a eu un message dévastateur. Il a dirigé ses flèches directement vers (le président Josep Maria) Bartomeu", résume le directeur de Mundo Deportivo, Santi Nolla, dans sa chronique.

Les quotidiens sportifs Sport et As, de leur côté, se félicitent de la décision du sextuple Ballon d'Or. "Se queda !" ("Il reste !", en espagnol, en référence à la même phrase dite par Gerald Piqué à propos de son coéquipier Neymar en 2017, dans la même situation que Messi, ndlr), affiche le journal catalan Sport au-dessus d'une photo de l'Argentin vêtu du maillot 2020-2021 du Barça, et d'une sélection de phrases fortes lâchées par Messi la veille.

"Me quedo" ("Je reste", en espagnol), a également choisi d'afficher à sa Une le journal As, reprenant cette déclaration de Messi: "jamais je n'irai en procès contre le club de ma vie".




 

Vos commentaires