En ce moment
 

Le Burkina Faso brille à la Coupe d'Afrique: le gardien, qui joue à Charleroi, célèbre la qualification avec des sauts périlleux (vidéo)

Le gardien burkinabé de Charleroi, Hervé Koffi, s'offre la plus belle célébration de la Coupe d'Afrique (vidéo)
 
 

Le Burkina Faso est le premier pays qualifié pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football après sa victoire aux tirs au but contre le Gabon (1-1, 7 tirs au but à 6), dimanche à Limbé, au Cameroun

L'attaquant d'Aston Villa Bertrand Traoré avait ouvert le score (28e) après avoir manqué un penalty (18e). Le Gabon, qui a vu son égalisation annulée par le VAR pour hors-jeu (42e), a dû attendre le temps additionnel avant d'arracher l'égalisation via un but contre son camp Adama Guira (90e+1). Les joueurs du Français Patrice Neveu ont eu du mérite, car le défenseur de Charleroi Sidney Obissa avait été exclu à la 67e en raison d'un deuxième carton jaune et étaient réduits à dix. 

Le Burkina Faso, avec Hervé Koffi (Charleroi) dans le but et Abdoul Tapsoba (Standard) monté au jeu à la 90e minute, auraient pu accuser le coup. Plus rien ne sera marqué dans les trente minutes additionnelles. Dans la série de tirs au but, le Burkina et le Gabon avaient tous deux manqué leur quatrième tir. Tapsoba qui avait qualifié le Burkina Faso pour les huitièmes de finale, a lui aussi échoué dans le huitième tir. Mais comme Palun a manqué le neuvième envoi du Gabon, le 18e tir de la série s'est révélé décisif puisque le milieu de terrain du PAOK Salonique Ismahila Ouédraogo a transformé le sien.

Hervé Koffi, le portier de Charleroi, a alors explosé de joie, réussissant une série de sauts périlleux qui sont en train de faire le tour du monde. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 

Vos commentaires