En ce moment
 

Le Cameroun renverse Burkina Fasso dans le match d'ouverture de la CAN

Le Cameroun renverse Burkina Fasso dans le match d'ouverture de la CAN grâce à deux pénalty
(c) AFP
 
Burkina Fasso
 

La 33e Coupe d'Afrique des Nations (CAN) a débuté dimanche par une victoire du pays hôte, le Cameroun, sur le Burkina Faso sur le score de 2 buts à 1. Les Lions Indomptables se sont imposés grâce à un doublé sur penalty de Vincent Aboubakar (40e et 45e+3) après avoir été mené à la suite du but de Gustavo Sangaré (24e).

Le Cameroun titularisait trois joueurs de Jupiler Pro League: le défenseur central Michael Ngadeu (La Gantoise), le latéral Collins Fai (Standard) et le médian Samuel Oum Gouet (Malines). En face, le Burkina Faso alignait Hervé Koffi (Charleroi) dans les buts et Abdoul Tapsoba (Standard) en attaque. Ce dernier est le seul pensionnaire de Jupiler Pro League à avoir été remplacé, à la 71e minute.

Fai était malgré lui le protagoniste du premier fait de match: le joueur du Standard était victime dès la première minute d'un tacle dangereux, à hauteur du genou, de Steeve Yago. Le latéral pouvait reprendre sa place.

Le premier but de cette édition tombait à la 24e minute. Sur les suites d'un corner, après deux tentatives des Etalons, le capitaine Bertrand Traoré récupérait le ballon sur la droite et centrait, André Onana manquait sa sortie aérienne et Gustavo Sangaré, au second poteau, plaçait une reprise du gauche et jetait un coup de froid dans le stade d'Olembe.

Le Cameroun renversait la situation en fin de première période grâce à deux penalties du capitaine Vincent Aboubakar. Le premier sifflé après l'intervention du VAR pour une faute de Bertrand Traoré sur André-Franck Zambo Anguissa (40e). Le second pour un tacle tardif d'Issoufou Dayo sur Nouhou Tolo. Dans les deux cas, capitaine des Lions indomptables prenait Hervé Koffi à contrepied.

En seconde période, Onana devait sortir le grand jeu sur une reprise d'Adama Guira (55e). Aboubakar se voyait refuser un troisième but, pour un hors-jeu de Moumi Ngamaleu (59e).

Le Cameroun ne se mettait pas à l'abri, alors que les Burkinabés restaient menaçants jusqu'au bout. Mais le score n'évoluait plus et le pays organisateur ne loupait pas son entrée dans la compétition.

A 20h, l'autre rencontre du groupe A mettra aux prises l'Ethiopie et le Cap Vert. Le Cameroun remontera sur le terrain le 13 janvier contre l'Ethiopie. Le même jour, le Burkina Faso affrontera le Cap Vert.

Vingt-quatre équipes, réparties en six groupes, participent à cette CAN. Les deux premiers de chaque groupe et les quatre meilleurs troisièmes avanceront en huitièmes de finale.


 

 




 

Vos commentaires