En ce moment
 

Le président de Lyon tacle un de ses joueurs après l'humiliation face à Barcelone

Le président de Lyon tacle un de ses joueurs après l'humiliation face à Barcelone

L'olympique Lyonnais n'a rien pu faire face au FC Barcelone mercredi dernier. Le club français a vécu une soirée compliquée et s'est inclinée 5-1 sur la pelouse catalane. Une faillite collective, mais pour Jean-Michel Aulas, le président de Lyon, un joueur en particulier est passé à côté de son match.

Son nom ? Mathieu Gorgelin, le gardien remplaçant, monté au jeu en cours de match pour remplacer Anthony Lopes, victime d'une blessure. Entrer dans un tel contexte est compliqué, mais visiblement, Jean-Michel Aulas en attendait plus de son portier. Il l'a laissé sous-entendre avec une petite phrase qui ne passe pas du tout en France: "Malheureusement, notre gardien remplaçant n’a peut-être pas été aussi efficace que l’aurait été Anthony", a expliqué le président lyonnais juste après la rencontre. 

S'il a reconnu que Lyon ne méritait rien dans cette rencontre, cette petite pique semble sévère tant le contexte d'entrée de Gorgelin était délicat. En France, cette petite phrase suscite une vive polémique. Un incendie à éteindre dés ce weekend...

Vos commentaires