En ce moment
 

Le super geste du capitaine d'Everton après la grave blessure d'André Gomes

Le super geste du capitaine d'Everton après la grave blessure d'André Gomes

Seamus Coleman illustre à lui tout seul ce qu'il faut retenir de la scène d'hier. Alors que son coéquipier André Gomes, victime d'une fracture de la cheville, se faisait soigner, le capitaine d'Everton est allé consoler le joueur fautif, exclu et sous le choc.

C'est le Daily Mail qui relate l'information. Au coup de sifflet final, Seamus Coleman, le capitaine d'Everton, s'est rendu dans le vestiaire de Tottenham. Ce dernier voulait aller à la rencontre de Son, auteur de la faute ayant provoqué la grave blessure d'André Gomes. Accueilli par le staff, l'Irlandais a alors consolé le joueur des Spurs.

Pendant cinq minutes, Coleman a pris le Coréen à part pour le consoler, lui assurant qu'il n'était nullement coupable et que personne ne lui en voulait dans le camp adverse. Il faut dire que l'Irlandais sait ce que c'est. En 2017, il se fracturait la jambe lors d'un match international avant de revenir de blessure pour poursuivre sa carrière. 

Il n'est pas le seul à avoir pris le temps de consoler son adversaire. Quelques secondes après l'incident, d'autres joueurs d'Everton s'étaient permis d'aller à sa rencontre pour le rassurer et le consoler, constatant l'état de choc de Son, apparu en larmes après avoir constaté la gravité de la blessure de Gomes. Des images qui démontrent une grande humanité dans un instant qui dépasse largement le football. 

La grande classe de la part de Coleman ! 

"Il hurlait, il pleurait"

De son côté, Cenk Tosun a tenté de calmer André Gomes après sa blessure. Le joueur turc a rapidement pris le temps de se diriger vers son équipier pour qu'il ne regarde pas son pied. Il a décrit la scène aux différents médias anglais. "André était sous le choc, il avait les yeux grands ouverts. Il pleurait, criait et hurlait donc j’ai simplement tenté de le prendre dans mes bras et de lui parler. J’ai essayé de lui dire de rester calme mais nous ne pouvions pas comprendre ce qu’il vivait. C’est lui qui venait d’être blessé", a-t-il déclaré.

Il a ensuite décrit une grande tristesse dans le vestiaire, affirmant que plusieurs joueurs avaient failli pleurer. Sur les réseaux sociaux, il a affirmé qu'il aurait "préféré perdre 0-5 et que rien de tout ça ne soit arrivé", adressant ensuite un message d'encouragement à son équipier. "Je sais que tu reviendras plus fort, mon frère, et nous serons là pour t'aider"

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires