En ce moment
 

Les problèmes financiers n'en finissent pas: le FC Barcelone doit encore 52 millions d'euros à Gerard Pique

Les problèmes financiers n'en finissent pas: le FC Barcelone doit encore 52 millions d'euros à Gerard Pique
©AFP
 
FC Barcelone, Gerard Pique
 

Le FC Barcelone a beau avoir redressé la tête par rapport à ces derniers mois, il n'est pas encore sorti du pétrin pour autant. Le club catalan, endetté à hauteur d'1,35 milliard (!) d'euros, a vu son ancien président José Maria Bartomeu être remplacé par Joan Laporta.

Depuis son arrivée, celui qui avait déjà dirigé le club de 2003 à 2010, s'est evertué à rétablir une situation financière plus ou moins viable. Cela est passé par un contrat de sponsoring monstrueux avec Spotify. Le nom de l'application musicale fait désormais partie du nom du stade. 

Belgaimage-36917731

Une autre décision prise par Laporta, vendre des actifs du club. Une opération que l'Espagnol regrette, comme il l'a confié au New York Times. "C'était une décision que, honnêtement, je ne voulais pas prendre. C'est une exigence. Je ne suis pas un joueur, je prends des risques calculés". 

Cette vente a tout de même permis de faire rentrer des sommes considérables dans les caisses du Barça et permettre aux Blaugrana de recruter à foison cet été. D'ailleurs, le club catalan n'a pas encore pu enregistrer toutes ses nouvelles recrues auprès de la Liga en raison de ses problèmes financiers. 

Ce problème était déjà survenu la saison dernière. Pour trouver une solution, la direction avait demandé un effort financier aux joueurs en leur demandant s'ils acceptaient des reports de paiement afin de pouvoir inscrire Memphis Depay et Eric Garcia. 

Belgaimage-37446066

Mais tout le monde sait que repousser un problème ne le résout pas. Ainsi, le Barça doit toujours l'argent à ses joueurs, en plus de devoir en trouver pour pouvoir inscrire ses recrues. 

 Le journal catalan ARA avance que le FCB doit... 52 millions d'euros bruts à Gerard Pique. Une somme colossale qui vient s'ajouter à tous les autres frais et échéances de créanciers du club cinq fois champion d'Europe. 

Si on ne doute pas que la direction va trouver une solution pour s'en sortir (en vendant encore des parts du club ?), les problèmes financiers que connaît le FC Barcelone sont encore très loin d'être réglés. Une sacrée migraine pour Joan Laporta et son administration. 


 

Vos commentaires