En ce moment
 

Ligue 1: Le soleil brille toujours à Monaco

Ligue 1: Le soleil brille toujours à Monaco
Le milieu de terrain portugais de l'AS Monaco, Gelson Martins (2e d), félicité par ses coéquipiers après son but contre Nîmes, lors de leur match de la 12e journée de L1, le 29 novembre au stade LouiValery HACHE
 
 

Monaco a étendu sa belle série en Ligue 1 à une quatrième victoire, contre Nîmes (3-0), et grimpe sur le podium en attendant la fin de la 12e journée, dimanche.

Automne princier. Après avoir remonté deux buts au Paris SG pour une victoire de prestige (3-2), l'ASM a enchaîné contre les "Crocodiles", grâce à des buts de Sofiane Diop (19), Gelson Martins (75) et Kevin Volland (77).

Lille peut encore faire redescendre l'équipe de Niko Kovac du podium s'il gagne à Saint-Étienne (21h00), mais Monaco est bel et bien redevenu un candidat à la Ligue des champions.

Nîmes, battu pour la cinquième fois en six matches, après un soubresaut à Reims (1-0), la semaine dernière, peut regretter de n'avoir commencé à jouer qu'après la pause.

Quinzièmes au classement, les Crocos peuvent redescendre d'un étage si les Verts prennent un point face au Losc.

Le match a tourné pour eux après l'exclusion de Lucas Deaux (69). La sanction semble sévère, le milieu de terrain glisse sur le ballon et percute involontairement le tibia de Diop, mais Anthony Gauthier a transformé son jaune en rouge après consultation de l'arbitrage vidéo.

- Bonne entrée de Ben Yedder -

A ce moment-là, les Gardois pressaient le but de Vito Mannone, par exemple sur une tête de Deaux (58).

Monaco était devant grâce à un contre éclair, au bout duquel Sofiane Diop s'est bien dégagé entre trois défenseurs nîmois pour signer son troisième but de la saison, sur une passe décisive... involontaire de Patrick Burner.

Après l’exclusion de Deaux, l'entrée de Wissem Ben Yedder a achevé Nîmes.

Le capitaine, qui avait dû quitter les Bleus à cause de sa contamination au Covid-19, a remplacé Cesc Fabregas à l'heure de jeu. L'Espagnol, qui avait sonné la charge contre le PSG, a été moins en vue, mais il a eu une occasion, où il est devancé par Baptiste Reynet (17).

"WBY" a dynamité la défense nîmoise et offert le troisième but à Volland: une percée et un centre parfait pour l'Allemand.

Ben Yedder aurait pu marquer lui-même, mais Reynet en avait assez avec trois buts.

A noter aussi le très bon match du néo-international Ruben Aguilar, très tonique, qui a beaucoup gêné Nîmes. Il n'a pas toujours été absolument précis dans le dernier geste, mais sa passe décisive pour la tête de Gelson Martins parachève son match.

Grâce à un souffle collectif retrouvé et ses internationaux, Monaco a enfin battu Nîmes, pour la première fois depuis le retour des Gardois en L1.

La dernière victoire du club de la Principauté remontait à leur saison commune en L2, en 2013, aux Costières (1-0). L'ambition est revenue à Louis II.




 

Vos commentaires