Accueil Sport Football Football Etranger

Ligue 1: Monaco butte sur Lorient, où Benjamin Mendy a retrouvé les terrains

Le leader de Ligue 1 Monaco n'a pu faire mieux qu'un nul (2-2) dimanche à Lorient, où Benjamin Mendy, acquitté dans un procès pour viol en juillet en Angleterre, a de nouveau foulé la pelouse pour la première fois depuis plus de deux ans.

Visé par plusieurs plaintes pour viol, tentative de viol et agression sexuelle en Angleterre, finalement acquitté à l'issue de deux procès, en janvier puis en juillet dernier, Mendy a retrouvé les terrains pour la première fois depuis le 15 août 2021, en rentrant en jeu à la 70e minute.

L'accueil du champion du monde avec les Bleus en 2018, arrivé par surprise à Lorient en juillet, était guetté: il est rentré sous les acclamations du stade du Moustoir, qui avait déjà chaleureusement accueilli sa présentation avant le match.

Et c'est sur un long ballon de Mendy, repris par Touré puis Faivre dans la surface, que Lorient est parvenu à arracher le nul dans le temps additionnel, alors que Monaco semblait avoir réussi à renverser le match après avoir été mené 1-0.

Grâce à la défaite de Paris contre Nice vendredi, les hommes d'Adi Hütter restent en tête du classement avec 11 points, mais sont notamment sous la menace de Marseille, à 8 points. Lorient pointe à la 11e place, résultat logique d'un début de saison sur courant alternatif.

- Monaco friable dans la profondeur -

Le leader monégasque s'est fait cueillir à froid par Lorient, qui avait bien identifié ses faiblesses dans la profondeur, un secteur où les hommes de Régis Le Bris ont régulièrement tenté de jouer en contre-attaque.

En deux passes, Lorient s'est immédiatement projeté vers l'avant pour trouver Aiyegun Tosin grâce à une jolie passe d'Eli Junior Kroupi. Pour sa première titularisation, l'attaquant a pris de vitesse Singo et trompé Philipp Kohn pour ouvrir le score (2e), marquant le but le plus rapide de la saison d'après le statisticien Opta, en 1 min et 33 secondes.

Dans un match ouvert, Monaco a rapidement frôlé la correctionnelle, à nouveau pris dans la profondeur. Servi par un long ballon de Romain Faivre, Eli Junior Kroupi a lobé Kohn, sans parvenir à trouver le but (7e).

Campant dans les 30 mètres des locaux, les Monégasques ont ensuite multiplié les tentatives, jusqu'à faire craquer Lorient. Après un éclair de Takumi Minamino, qui a transpercé la défense dans l'axe d'un petit pont, Youssouf Fofana a offert un ballon piqué parfait pour Golovin, qui contrôle et cloue Yvon Mvogo sur place dans la foulée (17e).

Malgré une bonne réaction lorientaise en début de deuxième période, c'est l'armada offensive monégasque qui a pris le dessus. Quelques minutes après son entrée en jeu à la place de Ben Yedder, Folarin Balogun s'est chargé de redonner l'avantage à son équipe, servi par Golovin (69e).

Les Lorientais, poussés par le Moustoir, ont alors tout donné jusqu'au coup de sifflet final. Des efforts qui ont fini par payer au dernier moment sur un long ballon de Benjamin Mendy, repris de la tête par l'immense (2m06) Isaak Touré dans la surface et suivi d'une volée imparable de Faivre (90e+7).

À la une

Sélectionné pour vous