Lukaku chambre Ibrahimovic après son titre avec l'Inter Milan: "Maintenant, prosterne-toi"

Lukaku chambre Ibrahimovic après son titre avec l'Inter Milan:
 
 

Après avoir officiellement remporté le titre de champion d'Italie dimanche avec l'Inter Milan, Romelu Lukaku n'a pas pu s'empêcher d'adresser un petit message à Zlatan Ibrahimovic. Ce lundi, le Diable Rouge en a remis une couche en écrivant notamment sur Twitter: "Prosterne-toi"

La rivalité entre les deux stars du championnat italien est née il y a plus d'un an et depuis, ils ne cessent de l'alimenter dès que l'occasion se présente.  

Le 9 février 2020, l'Inter avait remporté le derby face au Milan AC (4-2). Lukaku avait marqué dans ce match et avait partagé sa joie sur les réseaux sociaux: "Il y a un nouveau roi en ville", avait-il écrit. Un message que Zlatan Ibrahimovic n'a pas manqué.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Le 17 octobre 2020, la star suédoise a alors eu l'occasion de répondre au Diable Rouge. Un doublé face à l'Inter (1-2 score final), et un message adressé directement à "Big Rom" sur Twitter: "Milan n'a jamais eu de roi. Ils ont un Dieu".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Le 26 janvier dernier, la rivalité est encore montée d'un cran lors d'un nouveau derby milanais en quart de finale de la Coupe d'Italie. Une énorme altercation, des insultes, une exclusion de Zlatan Ibrahimovic... Les deux joueurs ont finalement été sanctionnés par la Fédération italienne en se voyant adresser une amende pour "comportement antisportif avec des phrases provocantes".

Ce lundi, après le titre décroché avec l'Inter Milan, Romelu Lukaku n'a donc pas pu se retenir de s'adresser une nouvelle fois au géant suédois: "Le vrai dieu a couronné le roi. Maintenant, prosterne-toi."

Que va répondre Zlatan Ibrahimovic cette fois?

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires