Manchester City conclut un partenariat avec un club bolivien

Manchester City s'offre un nouveau club... bolivien
© AFP
 
 

Le City Football Group, qui possède Manchester City et des participations dans neuf autres clubs dans le monde dont Lommel qui évolue en 1B Pro League, a annoncé mardi un partenariat avec Club Bolivar, le plus grand club bolivien, avec ses 29 titres de champion.

Le City Football Group, qui possède Manchester City et des participations dans neuf autres clubs dans le monde, a annoncé mardi un partenariat avec Club Bolivar, le plus grand club bolivien, avec ses 29 titres de champion.

Cet accord offrira notamment à Club Bolivar l'accès à ses ressources et notamment son savoir-faire en matière d'entraînement ou de détection des joueurs.

Le club bolivien devient "le premier club partenaire de City Football Group", plus habitué à prendre des participations, si possible majoritaires, a souligné son président Ferran Sorriano, cité dans le communiqué.

"Notre travail en Bolivie va certainement renforcer notre connaissance et notre réseau dans le football sud-américain", a-t-il ajouté.

Le président de Club Bolivar, Marcelo Claure, a évoqué "un rêve qui devient réalité" qui doit aider le club à "poursuivre son objectif de faire de Bolivar une équipe de très haut niveau en Amérique latine".

City Football Group était déjà présent sur le continent sud-américain puisqu'il possède déjà l'équipe uruguayenne du Montevideo City Torque depuis 2017.

Marcelo Claure était déjà un partenaire minoritaire de CFG au capital du club espagnol de Girona, dont le groupe émirati détient 44,3% du capital et Claure 11,4. Il est aussi co-propriétaire dans la nouvelle franchise de Major League Soccer américaine, de l'Inter Miami FC.

CFG contrôle, pour sa part, des clubs en Asie (Mumbai City FC), Amérique du Nord (New York City FC), Océanie (Melbourne City FC) et en Europe (Manchester City, Lommel en Belgique, Troyes en France) et détient des participations minoritaires au Japon (Yokohama Marinos) et en Chine (Sichuan Jiuniu FC).




 

Vos commentaires