Mercato: Julian Nagelsmann, nouvel entraîneur du Bayern Munich, promet de ne pas piller le RB Leipzig

Nagelsmann, nouvel entraîneur du Bayern, promet de ne pas piller Leipzig
© BELGAIMAGE
 
mercato
 

Julian Nagelsmann, officialisé mardi comme entraîneur du Bayern Munich à partir de la saison prochaine, a assuré qu'il ne dépouillerait pas son club actuel de Leipzig de ses meilleurs éléments.

"Maintenant que le RB Leipzig m'a donné la chance (de rejoindre au Bayern), je ne vais pas commencer à y prendre des joueurs", a assuré le jeune technicien de 33 ans lors d'une conférence de presse de son club.

"Je ne vais pas louer un T6 (utilitaire de Volkswagen, NDLR) pour me rendre à Munich et prendre un ou deux bons joueurs de Leipzig avec moi", a-t-il ajouté.

Il y retrouvera cependant à coup sûr le pilier de la défense des "Roten Bullen", le Français Dayot Upamecano, dont le transfert à Munich cet été avait déjà été annoncé en février.

Au Bayern, Nagelsmann succédera à Hansi Flick, auteur d'un sextuplé historique la saison dernière mais qui, en conflit sur la politique de recrutement avec son directeur sportif Hasan Salihamidzic, a demandé à partir à la fin de la saison.

Sous contrat à l'origine chez les Saxons jusqu'en 2023, Nagelsmann assure qu'il n'avait pas prévu de partir aussi tôt. Mais il a expliqué que les événements se sont précipités suite au conflit interne chez le "Rekordmeister".

"J'ai eu des demandes de la part d'autres clubs mais que j'ai refusées", a-t-il précisé en rappelant que son "rêve de toujours" était bien d'entraîner le Bayern.

Premier rival des Bavarois, Leipzig a accepté de laisser partir son jeune coach contre "une demande d'indemnité de transfert très élevée", selon le patron du club Oliver Mintzlaff.

Plusieurs médias allemands ont estimé cette somme entre 20 et 30 millions d'euros, bonus compris, ce qui en ferait l'entraîneur le plus cher de l'histoire du football.

S'il n'a pas officiellement confirmé ces montants, Oliver Mintzlaff a néanmoins laissé entendre qu'ils étaient exacts: "Nous ne nions pas les rumeurs qui courent".

Nagelsmann a également précisé qu'il rejoindrait le rival bavarois avec ses assistants Benjamin Glück et Timmo Hardung, avec lesquels il collabore depuis sa période à Hoffenheim.

 




 

Vos commentaires