En ce moment
 

Messi? Le PSG "manque de respect" au FC Barcelone, selon Joan Laporta

Messi? Le PSG
© belgaimage
 
mercato
 

L'ancien président (2003-2010) et actuel candidat pour la présidence du FC Barcelone Joan Laporta a estimé mercredi que le Paris Saint-Germain "manque de respect" envers le Barça dans sa manière d'aborder la superstar argentine Lionel Messi, en fin de contrat le 30 juin.

"Le PSG se permet de dire publiquement qu'il veut recruter Messi. Ca, le Barça ne peut pas le permettre, car c'est un manque de respect. Et d'autant plus venant d'un club-Etat qui passe au-dessus des lois. Il faut aussi travailler en ce sens avec l'UEFA et la FIFA", a déclaré Laporta lors d'une comparution face à la presse mercredi.

"Le club (le Barça) doit être capable de faire une bonne offre à Messi pour qu'il comprenne et qu'il l'accepte. Quelle que soit la réponse de Leo (Messi), je la comprendrais. Il doit connaître la situation du club, et cela devient urgent. C'est une situation qui est en train de se consolider: lui est libre de négocier avec un autre club, et le Barça n'a toujours pas de président...", a averti l'ancien dirigeant blaugrana.

Le 2 décembre, après la victoire 3-1 sur le terrain de Manchester United, le joueur brésilien du PSG et grand ami de l'Argentin, Neymar, avait confié sur ESPN avoir "très envie de rejouer avec lui, nous devons le faire l'année prochaine". "C'est ce que je veux le plus, prendre à nouveau du plaisir avec lui sur un terrain", avait-il ajouté.

Plus récemment, le 19 janvier sur la radio espagnole Cadena Ser, le nouvel entraîneur du PSG Mauricio Pochettino a confié qu'il "partage des choses très puissantes" avec Messi, "comme l'amour pour Newell Old Boys. On est tous deux sortis de là, je crois que c'est quelque chose qui nous unit fortement, cette passion pour le rouge et le noir (les couleurs de ce club de Rosario). Tout le monde rêve d'avoir les meilleurs joueurs avec soi".

Le contrat de Lionel Messi avec le FC Barcelone expire le 30 juin 2020, et la Pulga est officiellement libre de négocier avec d'autres clubs depuis le 1er janvier.
L'été dernier, Messi avait annoncé vouloir quitter le Barça, avant de se voir obliger de faire marcher arrière par l'ancien président Josep Maria Bartomeu, qui a depuis démissionné.

 




 

Vos commentaires