Accueil Sport Football Football Etranger

Mondial: séance animée pour les Bleus, Varane et Benzema encore à l'écart

L'équipe de France, avec Karim Benzema et Raphaël Varane toujours en marge du groupe, a réalisé jeudi son premier entraînement depuis son arrivée à Doha, devant des bruyants supporters et sous les yeux de Nasser Al-Khelaïfi, le président qatari du Paris SG.

A cinq jours de leur entrée en lice au Mondial contre l'Australie, les 26 Bleus ont découvert le stade Jassim bin Hamad, antre habituelle du club Al Sadd, où quelque 400 supporters, principalement des invités venus du lycée français Bonaparte de Doha, ont scandé les noms de Benzema et Kylian Mbappé avec force.

Les Français ont pu humer le parfum de la Coupe du monde avec plus de 200 journalistes et photographes présents pour assister à la séance à la nuit tombée, sous 28 degrés et une humidité prégnante.

Sur le bord du terrain, le président de la Fédération française de football Noël Le Graët a longuement parlé avec Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG depuis l'arrivée du fonds souverain qatari en 2011 dans la capitale française. En tribunes, le champion du monde 2018 Steven Nzonzi, joueur d'Al Rayyan, est venu voir ses anciens partenaires.

Ménagés depuis le début du rassemblement, lundi, Benzema et Varane ont réalisé des exercices (sprints, changements de direction, travail de tonicité...) à part sous la direction du préparateur physique Cyril Moine, avant de conclure leur programme avec du gainage, des pompes et des étirements.

- Contretemps -

Les deux joueurs ont pris un léger retard sur les temps de passage attendus: le sélectionneur Didier Deschamps avait en effet affirmé, lundi, qu'il espérait que "jeudi tout le monde puisse être sur la séance collective".

Le rétablissement de Varane est l'un des défis de l'encadrement technique en vue du premier match, mardi (20h00), car le vice-capitaine n'a toujours pas rejoué depuis son inquiétante blessure à une cuisse, le 22 octobre.

La situation reste floue concernant Benzema, dont le dernier match disputé en intégralité remonte au 19 octobre. L'attaquant du Real Madrid se plaint de gênes persistantes à une cuisse depuis plusieurs semaines, sans que la nature de ses pépins physiques ne soit clairement établie.

Le dernier entraînement collectif en France, mardi soir, avait été terni par la blessure de l'attaquant Christopher Nkunku (entorse d'un genou), remplacé depuis dans le groupe par Randal Kolo Muani.

Les Bleus ont semble-t-il été épargnés par les mauvaises nouvelles, jeudi, malgré une alerte concernant Olivier Giroud. L'attaquant de l'AC Milan s'est plaint d'une douleur au pied gauche après un tir, restant au sol assez longuement avant de se remettre sur pied et de terminer l'entraînement sans gêne apparente.

Une séance d'entraînement est prévue vendredi en fin de journée, à huis clos cette fois.

À la une

Sélectionné pour vous