Passeport sanitaire, nourriture livrée dans le stade... le plan de la Premier League pour le retour du public

Passeport sanitaire, nourriture livrée dans le stade... le plan de la Premier League pour le retour du public
 

La mise en place de "passeports sanitaires" pourrait permettre le retour des supporters dans les stades de football, a estimé Richard Masters, le chef exécutif de la Premier League, le championnat anglais, dans une tribune publiée vendredi.

"Le football n'est pas le football sans fans. La Premier League ne sera pas entièrement de retour tant que nous n'aurons pas de fans supportant leurs équipes dans les stades, et je veux rassurer tout le monde sur le fait que nous faisons tout notre possible pour trouver une manière sûre de permettre cela", a écrit Richard Masters dans cette tribune publiée dans le quotidien The Times.

"Nous sommes désireux de voir comment nous pourrions soutenir le développement de 'passeports sanitaires', un système consistant en une application qui vérifierait tous les symptômes et les autres facteurs caractéristiques du Covid-19", a-t-il précisé alors que la saison 2020-2021 de Premier League doit reprendre le 12 septembre. Il a également assuré travailler sur "d'autres mesures", expliquant que la Premier League voulait travailler avec les conseils des autorités locales sur la question des transports, envisageant d'augmenter le nombre de places de stationnement et de créer des places pour les vélos.

"Nous considérons tous les éléments d'un jour de match, des solutions de billetterie, de la configuration des sièges dans les stades et des heures d'entrée à la prise de température et à un service de livraison de nourriture et de boissons au siège pour les supporters", a-t-il encore détaillé.

Richard Masters, qui dit avoir fait taire les critiques en réussissant à faire s'achever la saison 2019-2020 à huis clos, estime que le retour des supporters dans les stades est vital non seulement pour les clubs, mais pour de nombreuses autres raisons. "Leur absence représente un impact financier significatif pour les clubs à tous les niveaux, ainsi que pour leurs villes et communautés", a-t-il expliqué. "Il y a encore beaucoup à faire, et cela ne se fera pas en une nuit", a-t-il cependant ajouté, demandant de la patience.

Alors que de nombreux événements sportifs se sont tenus à huis clos ces dernières semaines au Royaume-Uni, le public commence à faire son retour dans les arènes sportives à l'occasion de matches de cricket et des championnats du monde de snooker, notamment.

 

Vos commentaires