En ce moment
 

Pep Guardiola se fait remettre à sa place après avoir douté de la fidélité des fans de Manchester City

© belga
 
 

C'est ce qu'on appelle un bad buzz. Après la large victoire 6-3 de Manchester City contre Leipzig en Ligue des Champions mercredi, l'entraîneur Citizen a appelé les fans à venir en nombre au stade pour le match de ce week-end. Un appel qui ne passe pas auprès des supporters.

Alors que Manchester City s'est largement imposé 6-3 face à Leipzig en Ligue des Champions, Pep Guardiola a déclaré: "J'aimerais que plus de gens viennent au prochain match samedi. Nous aurons besoin des gens samedi prochain, s'il vous plaît, car nous serons fatigués. J'invite tous nos gens à venir samedi prochain, à 15 heures, et regarder le match."

Mercredi, lors de la victoire contre Leipzig, 38.000 sièges sur 55.000 disponibles étaient occupés. C'est la raison qui a poussé le coach espagnol à lancer un appel aux supporters pour qu'ils viennent en nombre encourager les joueurs lors du prochain match.

Mais ces déclarations sont mal passées auprès des concernés. "[Ce qu'il a dit] m'a surpris", a déclaré Kevin Parker, le secrétaire général du club officiel des supporters de City, à nos confrères de Sky Sports. "Il ne comprend pas les difficultés que certaines personnes pourraient avoir pour se rendre à un match à l'Etihad un mercredi soir à 20 heuresIls ont des enfants auxquels penser, ils pourraient ne pas être en mesure de se le permettre, [and] il y a encore des problèmes de Covid. Je ne vois pas pourquoi il en parle."

"Cela enlève juste ce qui était une bonne nuit." regrette encore Kevin Parker. "Les gens parlent plus des commentaires de Pep que d'un jeu fantastique. Remettre en question le soutien, qui est effectivement ce qu'il fait, est décevant et injustifié."

L'estime que le supporter porte à l'entraineur de son club reste indemne mais il trouve que l'Espagnol doit s'en tenir à son rôle de coach. "Il est absolument le meilleur entraîneur du monde mais, de la manière la plus agréable possible, je pense qu'il devrait peut-être s'en tenir à cela."


 




 

Vos commentaires