En ce moment
 

Real Madrid: Rafael Benitez répond (une nouvelle fois) aux critiques

Real Madrid: Benitez répond (une nouvelle fois) aux critiques
 
 

L'entraîneur du Real Madrid Rafael Benitez a déclaré dimanche ne pas pouvoir "empêcher que certains spéculent" sur son avenir mais a voulu retenir le "grand effort" de son équipe dimanche à Valence en Championnat d'Espagne après un match nul 2-2 en infériorité numérique.

Le Real (3e, 37 pts) a mené deux fois au score mais a raté l'opportunité de revenir à hauteur du FC Barcelone (2e, 39 pts, un match de moins) et à portée de l'Atletico Madrid (1er, 41 pts), nouveau leader à l'issue de cette 18e journée de Liga.

"Je ne peux pas empêcher que certains spéculent. Ce que je peux faire, c'est m'assurer que l'équipe travaille et joue comme elle l'a fait ce (dimanche) soir", a lancé Benitez en conférence de presse. "Malheureusement, elle n'a pas pu obtenir les trois points, mais elle a fait un grand effort et elle aurait parfaitement pu l'emporter".

Alors que l'entraîneur madrilène a été fragilisé par une série de contre-performances, les médias espagnols spéculent depuis plusieurs semaines sur son possible remplacement par le technicien de la réserve, le Français Zinédine Zidane. Mais Benitez a dit dimanche soir vouloir retenir les progrès encourageants de son équipe.

"Nous avons eu les occasions pour l'emporter, nous aurions aussi pu perdre. J'ai la sensation que l'équipe a fait un grand match et quand elle a été réduite à dix (après l'exclusion de Mateo Kovacic, 69e), elle a fait des choses positives", a analysé le technicien, regrettant seulement la déconcentration finale de ses joueurs après le but du 2-1.

"Marquer un but à dix (contre onze) puis encaisser un autre dans la minute qui suit, on ne sait pas si c'est mérité pour l'adversaire ou s'il nous a manqué de la concentration. C'est comme ça, on ne peut plus changer cela, il faut seulement féliciter les joueurs pour leur travail", a-t-il conclu.


 




 

Vos commentaires