Ronaldo en quarantaine, Naples sanctionné: la Serie A chamboulée par le Covid-19

 
 

Le coronavirus arbitre de la Série A? Naples a écopé mercredi d'une défaite 3-0 sur tapis vert pour avoir renoncé au déplacement pour le choc contre la Juventus, tandis que Cristiano Ronaldo, positif au Covid-19, est revenu en Italie pour une quarantaine aux allures de course contre la montre.

Le juge sportif chargé de trancher la délicate affaire du "match fantôme" Juventus-Naples du 4 octobre a écarté l'argument de la "force majeure" qui aurait empêché les Napolitains de voyager.

Outre la défaite sur tapis vert 3-0, il leur a infligé un point de pénalité. Deux sanctions que le club napolitain va contester: le Napoli, dans un sobre tweet en soirée, a assuré respecter "les règles et la loi depuis toujours" et attendre "avec confiance l'issue de l'appel, croyant fermement en la justice".

Naples avait demandé le report après avoir placé tous ses joueurs à l'isolement chez eux, sur instruction des autorités sanitaires locales, après deux cas de Covid-19 dans l'effectif.

Mais la Ligue avait maintenu la rencontre, comptant pour la 3e journée de Serie A, pour éviter notamment de créer un précédent. Les Turinois avaient donc attendu des adversaires qui ne sont jamais venus.

Les règles de la Ligue stipulent qu'une équipe avec 13 joueurs négatifs, dont un gardien de but, peut jouer. Mais Naples avait estimé pouvoir s'abriter derrière les instructions des autorités sanitaires locales.

Si le Covid offre trois points à la Juventus, il prive aussi le champion d'Italie de sa star Cristiano Ronaldo pendant au moins dix jours, la durée de la quarantaine que va devoir observer le Portugais, testé positif avec sa sélection.

- Deux positifs à la Juve -

"CR7" est rentré via un vol médicalisé à Turin, où une ambulance l'attendait pour le conduire à son domicile.

Selon la Fédération portugaise de football (FPF), le capitaine de la Selecçao a été testé positif lundi, au lendemain du match contre la France (0-0), et est "asymptomatique".

Ronaldo a été soumis "aux mêmes procédures que n'importe quel autre citoyen", a affirmé au Portugal la directrice générale de la Santé, Graça Freitas.

"Le transport, dans des conditions de sécurité, est entièrement" à sa charge, a-t-elle ajouté.

Outre Ronaldo, la Juventus recense depuis mercredi un deuxième cas positif avec son milieu américain Weston McKennie.

Tous les autres Bianconeri - négatifs - sont contraints de retourner à l'isolement dans l'hôtel du club, a indiqué la Juventus dans un communiqué.

Cette procédure d'isolement, que le club avait déjà observée pendant quelques jours après deux cas positifs (hors joueurs et encadrement médical et technique) le 3 octobre, autorise tous les joueurs dont les tests sont négatifs à s'entraîner et à jouer les matches, mais interdit tout contact à l'extérieur.

- Ronaldo présent contre Messi? -

C'est ce premier isolement que Ronaldo et plusieurs internationaux sud-américains avaient rompu pour rejoindre leur sélection respective il y a dix jours. Ce qui pourrait leur valoir une amende.

En vertu des règles sanitaires en vigueur en Italie, les joueurs positifs (et sans symptômes) doivent rester à l'isolement pendant au moins dix jours et fournir ensuite un test négatif pour en sortir.

A ce protocole italien s'ajoute, pour la Ligue des champions, celui de l'UEFA qui prévoit qu'un joueur doit fournir les éléments montrant qu'il n'est plus malade une semaine avant un match.

Si l'UEFA se montre intransigeante sur ce point, Ronaldo, qui va déjà manquer l'entrée en lice de la Juve en Ligue des champions contre le Dynamo Kiev le 20 octobre, serait donc tenu de fournir un test négatif le 21 octobre pour pouvoir disputer le choc contre le FC Barcelone de Lionel Messi, prévu le 28. Pas simple.

Il sera en tout cas absent pour la 4e journée de Serie A ce week-end.

Un match, en particulier, concentre les inquiétudes: le derby entre l'Inter Milan et l'AC Milan samedi. Si les Rossoneri ont retrouvé Zlatan Ibrahimovic, guéri, les Intéristes comptent eux six joueurs positifs.

Parme a annoncé pour sa part en soirée quatre joueurs positifs ("un légèrement symptomatique et les trois autres asymptomatiques") et la mise à l'isolement des joueurs négatifs.




 

Vos commentaires