Super League: tous les clubs anglais se retirent, les Italiens réfléchissent encore

Super League: tous les clubs anglais se retirent, les Italiens réfléchissent encore
© belgaimage
 
 

Douze clubs du football européen ont annoncé dans la nuit de dimanche à lundi la création d'une Super League, entrant en conflit ouvert avec l'UEFA. Moins de 48h après, ce projet vacille déjà. Voici les toutes dernières infos de mardi.

REVIVRE LE DIRECT:

01h00: fin de ce direct, merci de nous avoir suivi. Retrouvez les dernières infos sur la Super League dès mercredi matin sur RTLSport.be!

00h40: selon plusieurs médias britanniques, Chelsea, dernier club anglais à être en Super League, devrait officialiser son départ dans la journée de mercredi. Les Blues jouaient mardi soir en Premier League.

00h30: selon Sky Italia, l'AS Rome aurait d'ailleurs demandé aux clubs italiens engagés (Inter, AC, Juventus) de se désengager.

00h15: selon The Athletic, l'AC Milan souhaiterait se retirer, l'Atlético Madrid y réfléchit sérieusement aussi.

00h00: c'est officiel, tous les club anglais se retirent du projet de la Super League. Seul Chelsea, qui a joué ce mardi soir contre Brighton en Premier League (1-1) mais dont le retrait était annoncé en premier lieu par la BBC en fin de soirée, n'a pas encore communiqué officiellement.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

23h35: alors qu'en Espagne, des informations de presse évoquaient le retrait à l'étude du FC Barcelone et de l'Atlético Madrid, la radio Cadena COPE, toujours bien informée, avance que Blaugranas et Colchoneros auraient décidé de rester dans le projet.

23h10: d'après les informations de Sky Sports, les cinq autres clubs anglais (Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester United et Tottenham) ont l'intention de quitter la Super League. Ce ne serait qu'une question d'heures, selon la presse d'outre-Manche. "Nous saluons la décision de plusieurs clubs d'abandonner leur projet d'une Super Ligue européenne qui menaçait toute la pyramide du football", a indiqué la Fédération anglaise de football (FA) dans son communiqué, sans nommer les clubs concernés. "Le football anglais a une histoire fière offrant des opportunités à tous les clubs et le football a été unanime dans sa désapprobation de cette ligue fermée", poursuit le texte. "C'était une proposition qui dans sa conception aurait pu diviser notre sport, mais au contraire, cela nous a tous unifié", a ajouté la FA.

22h40: Aleksander Ceferin, le président de l'UEFA a salué la décision de City: "Ils ont fait preuve d'une grande intelligence en écoutant de nombreuses voix, principalement celles de leurs fans". "Cela demande du courage d'admettre une erreur, mais je n'ai jamais douté qu'ils avaient la capacité et le bon sens de prendre cette décision".

22h30: le club anglais de Manchester City a annoncé avoir engagé une procédure de retrait de la Super League. Les Skyblues étaient un des douze clubs fondateurs ayant officiellement lancé le projet dans la nuit de dimanche à lundi. Cette annonce confirme des informations de presse affirmant que Chelsea est tout proche de lui emboîter le pas.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

22h15: Ed Woodward, le vice-président de Manchester United quittera son poste "à la fin 2021", a annoncé le club anglais sans préciser la raison du départ. Selon les médias anglais, la situation autour de la Super League serait la cause.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

22h00: les joueurs de Liverpool se prononcent clairement contre la présence de leur club en Super League. Via leurs réseaux sociaux, ils ont publié un message commun: "Nous ne l'aimons pas et nous ne voulons pas qu'elle arrive. C'est note position à tous. Notre engagement pour ce club de football et ses supporters est absolu et inconditionnel. You'll never walk alone".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Plus tôt dans la soirée, Chelsea et Manchester City, deux des douze clubs à participer au projet de Super Ligue européenne privée, en concurrence frontale avec la Ligue des champions, ont annoncé être sur le point de retirer leur soutien au projet, ont affirmé mardi plusieurs médias anglais, dont la BBC.

Selon le média britannique, Chelsea a été le premier à faire part de son intention de tourner le dos à la Super Ligue, suivi rapidement par Manchester City.

Le quotidien The Times, qui a confirmé l'information, a ajouté que deux autres clubs vont probablement partir: le Barça et l'Atlético Madrid. Le quotidien catalan Sport affirme la même chose sur son site internet.

Une information provenant d'Italie affirme que Tottenham envisage également de se retirer du projet.

Ces douze clubs, parmi les plus riches clubs d'Europe, ces deux clubs envisageaient la création d'une ligue semi-fermée où 15 des 20 places seraient réservées aux équipes fondatrices, tous les ans.

Le projet s'est immédiatement attiré les foudres unanimes des mondes politique et sportif, le gouvernement britannique et les instances du football menaçant les impétrants de poursuites juridiques ou de suspension.

Les fans de Chelsea manifestent, Guardiola également contre

Mardi soir, les supporters de Chelsea, appuyés par des fans d'autres équipes concernées ou non par ce projet, se sont réunis par centaines devant Stamford Bridge, avant un match de championnat contre Brighton, pour laisser éclater leur colère avec des slogans cinglants.

Ils ont bloqué l'entrée du bus de l'équipe, forçant Petr Cech, ancien gardien de but du club et actuellement directeur technique, à venir dialoguer avec eux.

Quelques minutes plus tard, les médias anglais ont commencé à indiquer que le club londonien était en train de préparer les documents nécessaire pour se retirer du projet de Super Ligue, à la demande de leur propriétaire, le milliardaire russe Roman Abramovich.

Le retrait de deux des 12 fondateurs, 48 heures à peine après la bombe lancée au visage du football européen, pourrait bien faire s'écrouler le projet comme un château de cartes.

Un peu plus tôt dans la journée, l'entraîneur de City, Pep Guardiola, n'avait pas hésité à se montrer très réservé, lors d'une conférence de presse, sur le format choisi pour maximiser le nombre de matches et les profits, au détriment du mérite sportif.

"Ce n'est pas du sport quand il n'existe pas de relation entre effort et récompense. Ce n'est pas du sport si le succès est garanti ou si perdre n'a aucune importance", avait-il martelé.

 




 

Vos commentaires