Thorgan Hazard se livre sur les Diables Rouges: "C'est normal d'être exigeant vu les joueurs que l'on a"

Thorgan Hazard se livre sur les Diables Rouges:
 

Sa percée en Allemagne lui a définitivement ouvert les portes des Diables Rouges, mais surtout, le parcours de Thorgan Hazard lui a permis de ne plus être considéré uniquement comme le petit frère d'Eden. Fort de cette expérience, le joueur de 24 ans est revenu sur les attentes placées en notre équipe nationale. L'occasion, aussi, d'aborder la situation de son frère aîné.

Thorgan Hazard fait partie de ces joueurs que l'on savait proche de la sélection, mais que l'on considérait comme des substituts aux stars de notre football national. Pourtant, le jeune frère d'Eden semble aujourd'hui pouvoir prétendre à une sélection presque permanente, comme si sa présence ne faisait pas tâche au milieu d'un noyau toujours très compétitif.

Un nouveau statut qui permet au joueur de donner son opinion sur ce groupe belge qu'il commence à bien connaître. Interrogé par Sport Foot Magazine, Thorgan affirme que les attentes placées dans le groupe sont légitimes. "C'est normal d'être exigeant vu les joueurs que l'on a", explique le joueur de Monchengladbach. "On serait bête de ne pas l'être. Lors du dernier EURO, tout le monde a été déçu de l'élimination. On a peut-être sous-estimé l'adversaire, il y a eu des blessures, c'est difficile à expliquer. Mais l'équipe évolue, progresse. On n'a pas perdu un match, on a marqué le plus de buts des éliminatoires ex-æquo avec l'Allemagne, mais on continue d'être critiqués".


"De Bruyne et Eden ont des styles différents"

Le plus grosse inquiétude réside dans l'entente entre Eden Hazard et Kevin De Bruyne. Les deux joueurs font le bonheur des amateurs de football dans leur club respectif, mais le rendement du duo ne semble pas encore satisfaire en équipe nationale. Pour Thorgan Hazard, opposer les deux joueurs n'a pourtant pas de sens. "Dire que les deux ne peuvent pas jouer ensemble, ce sont des conneries. Ceux qui pensent que l'un ne va pas faire la passe à l'autre, c'est ridicule, ce sont deux styles différents mais qui peuvent très bien fonctionner ensemble".

Les frères Hazard jouissent d'une forte cote de popularité en raison de leur simplicité, comme si tout était toujours relatif. Une personnalité rare dans le football, parfaitement illustrée par cette anecdote. "Pourquoi changer? J'ai beau avoir acheté une maison en Belgique, quand je rentre, je dos chez mes parents. La dernière fois, Eden et moi étions en sélection, on est rentrés chez nos parents, on a dormi dans le même lit, comme des bébés. Chacun fait sa vie de son côté, mais quand on se voit, on essaie d'en profiter au maximum. On a de la chance de vivre dans une famille où il n'y a jamais d'embrouilles".

Comme quoi, au-delà du talent, le football peut aussi être une histoire d'éducation. 

Vos commentaires

Vidéos

Top Facebook

Qualifs Mondial 2018 Résultats