En ce moment
 

Un média espagnol tire la sonnette d'alarme concernant Eden Hazard

 
 

Eden Hazard n'a pas joué une seule seconde, hier soir, contre l'Inter Milan en Ligue des Champions. Le Diable Rouge était étonnamment laissé sur le banc par Carlo Ancelotti, qui lui a préféré Lucas Vazquez. Il n'en fallait pas plus pour déchaîner les angoisses en Espagne, où l'absence du belge est perçue comme le signal d'un malaise.

C'est du moins l'avis du journal AS, qui affirme qu'Hazard perd en crédit à Madrid. "Ce n’était pas le choix de Zidane, ni de Roberto Martinez, ni d’une fanbase méfiante, ni d’une partie de la presse qui était absorbée par Vinicius, pour qui il représente un obstacle. Hazard tire et dribble deux fois moins qu’à Chelsea et joue moins d’un match complet sur dix en Blanc. Il est un joueur différent et commence à mériter un traitement différent", écrit le quotidien. "Ancelotti l’a fait s’asseoir dans le match de groupe le plus important de la Ligue des champions pour faire entrer Lucas Vázquez. Ni son propre malaise ni la prudence des autres ne sont plus des explications valables. Les Madrilènes commencent à en avoir assez d’attendre et c’est sans lui qu’ils ont posé le pied à San Siro".

Il est vrai que ce choix a de quoi étonner, mais les Madrilènes ont finalement su s'imposer sans lui hier soir. Plus en vue depuis la reprise, Hazard semble reprendre du niveau. Suffisant pour s'imposer définitivement au Real ? 


 




 

Vos commentaires