Un pétage de plomb mémorable: l'entraîneur de Lille surpris en train d'insulter ses adversaires devant ses joueurs

Un pétage de plomb mémorable: l'entraîneur de Lille surpris en train d'insulter ses adversaires devant ses joueurs
 
 

Mauvaise soirée, hier, pour le club de Lille. Les Dogues se sont inclinés à Dijon, qui joue le maintien en Ligue 1. Au repos, l'entraîneur lillois a été surpris en train d'insulter ses adversaires, le forçant à s'excuser au terme de la rencontre.

La scène se passe à Dijon. A la pause de ce match opposant le candidat au maintien à Lille, l'entraîneur lillois a poussé une gigantesque gueulante. Problème: le vestiaire se situe juste à côté de la salle de presse et possède une isolation sonore relativement moyenne. Les propos du coach ont donc été entendus par les journalistes, qui parlent d'une scène surréaliste de trois ou quatre minutes.

Lors de cette causerie, Christophe Galtier va tenir des propos insultants envers plusieurs équipes adverses. "On perd contre des équipes de peintre ! Amiens, Reims, Toulouse", a hurlé l'entraîneur, ce qui n'a pas manqué d'alerter les personnes présentes dans le stade. La seconde période ne le fera pas redescendre sur terre, son équipe s'inclinant finalement 1-0.

En conférence de presse, Christophe Galtier a tenu à réagir, conscient qu'il avait été entendu à ses dépends. "Je sais que vous m'avez entendu, je suis désolé d'avoir utilisé ces termes. C'est de la colère. Je parle d'équipes jouant le maintien. Dijon est une équipe qui tient la route", a précisé l'entraîneur lillois. 

Il a ensuite affirmé être prêt à agir pour éviter que de telles défaites ne se reproduisent. "On a montré trop peu de détermination (...) Les joueurs qui pensent à eux avant de penser à l'équipe iront sur le banc et s'y regarderont le nombril, c'est tout", a lâché l'entraîneur des Dogues. L'avertissement est lancé ! 




 

Vos commentaires