En ce moment
 

Un tacle salué... par l'entraîneur adverse: le carton rouge de Valverde qui a sauvé le Real Madrid (vidéo)

Un tacle salué... par l'entraîneur adverse: le carton rouge de Valverde qui a sauvé le Real Madrid (vidéo)

Federico Valverde a sauvé son équipe, hier soir, en Supercoupe d'Espagne. Le milieu de terrain madrilène a privé Alvaro Morata d'une occasion en or en fin de prolongation. Sanctionné d'un carton rouge, l'Uruguayen a été félicité par... l'entraîneur adverse, Diego Simeone.

Nous jouons la 114ème minute de cette finale de la Supercoupe d'Espagne. La tension est maximale alors que le score est toujours de 0-0. Alvaro Morata est alors lancé en profondeur et se dirige vers Thibaut Courtois pour un face-à-face crucial. C'était sans compter sur Federico Valverde. Le milieu de terrain va tacler l'Espagnol, le privant d'une occasion en or. Logiquement, l'arbitre a exclu l'Uruguayen en tant que dernier homme.

Une faute qui divise énormément, certains y voyant une faute professionnelle, d'autres un tacle crapuleux et volontaire. La suite est connue: le Real Madrid va l'emporter aux tirs au but, bien aidé par un certain Thibaut Courtois. 

L'événement marquant a évidemment été abordé en conférence de presse. Pour Federico Valverde, il s'agissait d'assumer. Le milieu de terrain s'est dit surpris par la réaction du vestiaire madrilène. "Mes coéquipiers m’ont soutenu. J’étais en colère parce que j’ai laissé l’équipe à dix, mais mes coéquipiers et le staff technique m’ont soutenu, et même Simeone et c’est quelque chose que personne ne fait", a-t-il déclaré.

En effet, Diego Simeone a fait preuve de beaucoup d'élégance. L'entraîneur de l'Atlético Madrid a salué son adversaire pour son intelligence. "Valverde mérite totalement d’être élu homme du match car il a gagné le match grâce à son geste. Quand il est sorti, je lui ai dit: ‘Ne t’inquiète pas, tout le monde aurait fait la même chose à ta place, tu as fait ce que tu devais faire’”, a précisé l'entraîneur de l'Atlético Madrid. 

La phase, elle, continue de faire parler sur les réseaux sociaux et dans les médias espagnols.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires