En ce moment
 

Une surprise à 80 millions d'euros ? L'Atlético Madrid ATTAQUE le FC Barcelone après le transfert de Griezmann

Une surprise à 80 millions d'euros ? L'Atlético Madrid ATTAQUE le FC Barcelone après le transfert de Griezmann

La saga Antoine Griezmann ne s'arrête pas ici. A peine son transfert vers le FC Barcelone officialisé, le joueur français va se retrouver dans une situation délicate.

Pour comprendre, il faut situer le contexte. Le joueur français a annoncé son intention de quitter l'Atlético Madrid le 14 mai dernier, alors que sa clause libératoire, le libérant de son contrat, était de 200 millions d'euros. Clause qui diminuait à 120 millions d'euros il y a quelques jours seulement. L'intérêt de Barcelone était réel et connu de tous bien avant cette date.

Or, le Barça a annoncé ce vendredi avoir déposé les 120 millions d'euros au siège de la Liga, mettant ainsi un terme au contrat de Griezmann, devenu libre de s'engager à Barcelone. Problème: l'Altético Madrid se sent floué, estimant que l'accord conclu entre le joueur et le club a été finalisé avant la baisse de la clause libératoire. Les Madrilènes exigent donc de percevoir les 80 millions d'euros restant.

"L'Atlético de Madrid estime que le montant déposé est insuffisant pour respecter sa clause de résiliation, car il est évident que l'engagement du joueur au Football Club Barcelona a été finalisé avant que la clause susmentionnée ne soit réduite de 200 à 120 millions d'euros", explique le club dans un communiqué. L'Atlético Madrid va donc saisir la FIFA pour contester le montant de la clause libératoire payée vendredi par le FC Barcelone, selon le quotidien As.

Des actions judiciaires confirmées dans un communiqué. "L'Atlético de Madrid estime que le contrat a pris fin avant la fin de la saison dernière en raison d'événements, d'actes et de démonstrations perpétrés par le joueur. C'est pourquoi il a déjà entamé les procédures qu'il considère appropriées pour la défense de ses droits et intérêts légitimes", précise l'Atlético Madrid sur son site internet.

Il n'est donc pas impossible que Barcelone soit forcé de débourser 80 millions d'euros supplémentaires dans les prochains mois. Ce transfert va donc maintenant faire parler jusque dans les tribunaux...

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires