AS Rome-Liverpool: "Nous ne voulons pas créer l'histoire" confie Jurgen Klopp

AS Rome-Liverpool:

Après la large victoire de Liverpool face à la Roma (5-2) mardi passé en demi-finale aller de Ligue des Champions, les Reds devront se méfier des Italiens qui sont déjà parvenus à combler un retard de trois goals en quarts de finale face au FC Barcelone. Jurgen Klopp a confirmé en conférence de presse que la vigilance serait de mise mercredi.

"C'est un grand moment pour Liverpool, et il faut remercier les joueurs et leurs performances pour cela", a commencé le tacticien allemand. "Sans leur attitude, nous ne serions pas à ce stade de la compétition mais nous méritons d'aller en finale. Ceci dit, Rome mérite autant que nous d'aller en finale, mais nous sommes ici pour accomplir notre rêve, pas le leur. A 5-0, nous ne nous sommes pas dit que c'était plié et ils nous ont montré que ce n'était pas le cas. Je n'ai jamais joué au Stadio Olimpico, mais il ne faut pas nous comparer à Chelsea ou Barcelone qui ont perdu ici. Barcelone s'est sans doute reposé sur ses acquis et personne n'a imaginé que Rome pouvait gagner 3-0."

A propos des violences qui se sont produites à Anfield au match aller, Klopp a souhaité calmer le jeu. "Nous savons que c'est un match de football et que tout ce qui se passe autour qui ne respecte pas les règles sera sanctionné. Nous souhaitons que tout le monde assiste à un beau match de football sans violence en dehors de cette rencontre."


"L'Histoire de Liverpool est incroyable"

 

"Je pense que l'Histoire de Liverpool est incroyable, surtout ici à Rome, mais je ne pense pas que cela nous aide plus que cela, ce n'est qu'un superbe match de foot dans une superbe ville. Nous ne sommes pas ici pour créer l'histoire, mais pour jouer au football. Le football est imprévisible, donc il faut garder notre façon de jouer qui est difficile à contrer. Il n'y a pas de plan parfait mais nous devons penser à toutes les possibilités et essayer de rester fidèles à notre tactique."

"Salah a gagné en maturité et en confiance", a-t-il indiqué à propos de son joueur qui vient de remporter le prix de Joueur de l'Année (FWA). "Il a joué de bonnes saisons avant de devenir le joueur qu'il est cette saison et nous sommes chanceux de l'avoir. Il a vécu un certain nombre d'expériences qui l'ont fait grandir et désormais il a atteint sa maturité, également grâce à de bons coéquipiers.""Presque tous les joueurs sont disponibles", a-t-il précisé concernant les blessures. "Lallana est avec nous, mais n'est pas vraiment une option pour demain car il n'est pas encore au top, nous verrons. Gomez est le seul qui n'est pas disponible après sa blessure à Stoke ce week-end."

Vos commentaires