Ligue des champions: tenu en échec par le PAOK, Benfica fait la mauvaise opération de la soirée (vidéo)

  • Résumé Benfica - PAOK

  • Warda%20%C3%A9galise%20pour%20le%20PAOK%20face%20%C3%A0%20Benfica%20(1-1)

  • Pizzi%20ouvre%20le%20score%20pour%20Benfica%20face%20au%20PAOK%20(1-0)

 
 
 

Ce mardi soir, Benfica a partagé l’enjeu face au PAOK Salonique en barrage aller de la Ligue des champions.

Anciens vainqueurs de la compétition, les Lisboètes du Benfica se sont pris les pieds dans le tapis à domicile, face au PAOK Salonique (1-1), tandis que l'Etoile Rouge de Belgrade a été accrochée, également sur son terrain, par les Autrichiens du Red Bull Salzbourg (0-0).

Le PSV Eindhoven prend une option

De son côté, le PSV Eindhoven, vainqueur de la C1 en 1988, a assuré l'essentiel en s'imposant à l'extérieur, sur le terrain du BATE Borisov (3-2), mardi, lors de la manche aller des barrages de la Ligue des champions.

Menés au bout de 9 minutes, les Néerlandais ont renversé la vapeur grâce à leurs deux Mondialistes, l'Uruguayen Gaston Pereiro (35e s.p.) et le Mexicain Hirving Lozano (61e). Et, si l'ancienne gloire du Barça et d'Arsenal Alexander Hleb, aujourd'hui âgé de 37 ans, a égalisé en fin de rencontre (88e), c'est le jeune Donyell Malen qui a eu le dernier mot (89e) pour le PSV. De bon augure avant le match retour.

Le programme de ce mercredi

Mercredi, l'Ajax reçoit le Dynamo Kiev tandis que l'AEK Athènes, tombeur du Celtic au tour précédent, se rend en Hongrie pour affronter Videoton.

Les matches retour se disputeront les 28 et 29 août, avec à la clef une participation à la lucrative phase de poules. Les clubs éliminés de ces barrages seront reversés dans la phase de groupes de l'Europa League.

LES FAITS MARQUANTS DE BENFICA - PAOK

>76e, BUT POUR LE PAOK (1-1): sur une phase arrêtée, l'international égyptien Warda, à la bonne place dans le grand rectangle, a remis les deux équipes à égalité.

>65e: le PAOK fait de la résistance et forme un bloc défensif resserré.

>55e: les Grecs sont acculés en défense depuis dix minutes et ne parviennent pas à sortir de leur moitié de terrain.

>50e: depuis le retour des vestiaires, les Portugais ont rapidement pris le contrôle des opérations et ont tenté de doubler la mise pour se mettre à l'abri.

MI-TEMPS

>45e, BUT POUR BENFICA (1-0): Pizzi a converti un penalty obtenu en toute fin de première période. La faute sifflée par l'arbitre était légère.

>42e: le rythme de la rencontre a baissé d'un cran et les deux équipes ne se procurent plus d'occasions de but.

>36e: après avoir pris d'assaut le but défendu par Paschalakis, les Lisboètes ont dû faire face à une bonne organisation adverse et n'ont plus trouvé de solutions aux abords du grand rectangle.

>27e: les Portugais, et notamment Pizzi, ont gaspillé quelques occasions franches de but durant ces dernières minutes.

>22e: grosse occasion pour Pizzi! Le milieu de terrain portugais est à la réception d'un centre venu de la gauche mais son tir du plat du pied est passé à quelques centimètres du premier poteau.

>21e: Benfica s'est progressivement installé dans la moitié de terrain adverse sans apporter le danger devant le but.

>17e: si les Lisboètes ne sont pas inquiétés par leur adversaire, ils commettent trop d'erreurs techniques et ne parviennent pas à déployer leur jeu.

>11e: les Grecs ne sont pas venus à Lisbonne pour défendre et osent prendre le jeu à leur compte. Le round d'observation se poursuit toutefois entre les deux formations.

>6e: parti dans le dos de la défense, Gedson Fernandes s'est retrouvé face au gardien adverse avant de le fixer et de glisser le ballon au fond des filets. L'arbitre a ensuite sifflé une position de hors-jeu.

>4e: les deux équipes ont débuté la rencontre avec une certaine prudence et n'ont pas voulu trop vite se projeter vers l'avant.

 




 

Vos commentaires