En ce moment
 

Cinq suspects risquent une comparution immédiate après l'agression d'un fan de Manchester City

Cinq suspects arrêtés après l'agression d'un supporter de Manchester City à Bruges: ils ont passé la nuit en prison
 
 

Les cinq suspects interrogés dans le cadre de l'agression d'un supporter de Manchester City devront passer la nuit en prison, avant d'être présentés jeudi devant le juge d'instruction de Gand, apprenait-on mercredi de bonne source. Le parquet de Flandre orientale a confirmé l'information.

La victime, un homme âgé de 63 ans, a été grièvement blessée à la suite d'une agression par des fans brugeois sur un parking le long de la E40 à Tronchiennes. L'incident s'est déroulé vers 22h40, a communiqué plus tôt le parquet. "Un homme arborant une écharpe aux couleurs de Manchester City s'est arrêté sur le parking de l'autoroute à Tronchiennes après le match de Champions League et s'est rendu au magasin de la station-service. Selon les premiers éléments de l'enquête, un suspect a pris son écharpe de football dans le magasin et est sorti avec. Une altercation a ensuite éclaté sur le parking impliquant plusieurs suspects, et l'homme s'est retrouvé au sol après avoir été victime d'une agression physique", a expliqué le parquet.

Selon le fils de la victime, des témoins ont vu son père recevoir un coup à la tête et ont précisé que les suspects étaient des supporters du Club de Bruges. La victime a été emmenée à l'hôpital. L'état du sexagénaire, un temps en danger, s'est stabilisé. Il est néanmoins toujours dans le coma. Dans la nuit de mardi à mercredi, la police a interpellé cinq individus. Ils ont tous été interrogés, mais l'implication de chacun n'a pas encore pu être totalement clarifiée.

Les cinq suspects ont donc passé la nuit en cellule, a confirmé le parquet. Ils seront présentés au juge d'instruction jeudi pour décider si un mandat d'arrêt doit être émis à leur encontre. Le parquet n'a pour le moment fait aucun autre commentaire.

Un suspect libéré ce matin

L'un des suspects interrogés dans le cadre de l'enquête sur l'agression d'un supporter de Manchester City sur un parking à Tronchiennes, a été libéré jeudi sous conditions par le juge d'instruction de Gand, ont confirmé ses avocats Mes Jeroen Van Kerrebroeck et Teresa Corthouts.

"Mon client s'oppose totalement à la violence. Nous sommes satisfaits que le juge d'instruction ait fait la distinction parmi les personnes impliquées dans cette affaire", a réagi Me Van Kerrebroeck. Cinq suspects ont passé la nuit du mercredi au jeudi en prison, avant d'être présentés devant le juge d'instruction de Gand.


 




 

Vos commentaires