En ce moment
 

Ligue des champions: le KRC Genk prend à nouveau l'eau contre le RB Salzbourg (vidéo)

Le Racing Genk s'est à nouveau fait corriger par le Red Bull Salzbourg (1-4) devant son public à la Luminus Arena mercredi soir à l'occasion de la 5e journée du groupe E de Ligue des Champions. Les Limbourgeois restent donc à la dernière place de leur poule avec 1 point et ne sont plus en mesure d'atteindre la 3e place synonyme de qualification en seizièmes de finale de l'Europa League qui est actuellement occupée par les Autrichiens (7 pts).

Battus 6-2 à l'aller pour leur entrée en lice dans la compétition, les champions de Belgique se sont montrés un peu moins fébriles mais ont encore fait preuve d'inexpérience dans les moments clés de la rencontre. Après avoir fait le dos rond pendant les 30 premières minutes sous la pression autrichienne, les troupes de Hannes Wolf ont pointé le bout de leur nez en attaque et ont bien failli marquer contre le cours du jeu sur une percée de Casper De Norre conclue par Joseph Paintsil (38e).

Alors que l'on se dirigeait vers un score de parité à la pause, une bourde de Gaëtan Coucke a fait basculer la rencontre. Le gardien limbourgeois a relâché maladroitement une frappe centrale et permis à Patson Daka d'ouvrir le score (43e). Sonné, Genk n'a pas repris ses esprits immédiatement et a concédé un deuxième but dans la foulée sur une action chorale de Salzbourg ponctuée par une frappe croisée de Takumi Minamino (45e). avec un score de 0-2 à la mi-temps, la messe était quasiment dite pour les Genkois.

Genk inefficace

Dès le retour des vestiaires, ceux-ci ont abandonné l'attitude plutôt attentiste de la première période pour se montrer plus pressants en zone offensive. Sébastien Dewaest a bien cru réduire l'écart de la tête juste après l'heure de jeu mais son coup de tête s'est écrasé sur le poteau (63e). Salzbourg, en revanche, ne manquait l'occasion de se mettre à l'abri quelques minutes plus tard. Entré depuis peu, Erling Braut Haaland - triple buteur à l'aller - a servi un ballon parfait pour Hwang Hee-Chan pour le but du 0-3 (69e). Genk n'a pas baissé les bras pour autant et a continué à jouer dans le camp adverse. Les Limbourgeois ont fini par sauver l'honneur à la 85e grâce au 3e but dans la compétition d'Aly Samatta. Deux minutes plus tard la défense de Genk a une nouvelle fois flanché et a permis à Haaland de planter un 8e but en Champions League cette saison (87e) pour mettre fin aux débats.

Dernier de son groupe et certain de ne pas passer l'hiver européen, Genk aura une dernière possibilité d'enfin remporter un match de Ligue des Champions (après 17 rencontres sans y être parvenu) le 10 décembre prochain lors de son déplacement à Naples à l'occasion de la dernière journée.

LES MEILLEURS MOMENTS:

C'est terminé!

87e: BUT POUR LE RB SALZBOURG! Haland alourdit le score. C'est le 8ème but de l'attaquant norvégien cette saison en Ligue des Champions. Il en aura marqué 4 contre Genk...

84e: BUT POUR LE KRC GENK! Aly Samatta réduit l'écart après un tir lointain d'Ito très mal repoussé par Coronel.

73e: une frappe tendue de Junya Ito, à l'entrée de la surface, met Coronel à contribution. Le gardien brésilien est attentif et repousse le ballon des deux poings en corner.

69e: BUT POUR LE RB SALZBOURG! Hee-Chan Hwang enfonce le clou après une belle contre-attaque.

63e: Paintsil trouve Dewaest dans la surface suite à un corner, mais la tête du capitaine genkois termine sur le poteau!

50e: les Limbourgeois essaient de développer du jeu mais il y a trop de déchets. L'écart technique est trop important entre les deux équipes.

MI-TEMPS

45e: BUT POUR LE RB SALZBOURG! Dans la minute qui suit, les Autrichiens doublent la mise via Takumi Minamino.

43e: BUT POUR LE RB SALZBOURG! Patson Daka ouvre le score pour les Autrichiens sur une boulette de Gaëtan Coucke, le gardien limbourgeois.

38e: dans la surface, Paintsil prend le dessus sur Wöber et frappe à ras de terre sur la droite de Coronel, mais le gardien brésilien repousse!

36e: un centre genkois est repoussé dans la surface par Onguéné. Seul à l'entrée de la surface, Paintsil enroule une frappe, qui ne donne rien.

35e: Hwang arrive sur Cuesta, il talonne à Daka, qui frappe dans le petit rectangle, mais son tir du gauche est complètement raté et finit en tribunes.

30e: les hommes de Hannes Wolf n'ont pas encore cadré un tir pour le moment...

20e: Minamino centre vers Daka au second poteau. L'attaquant zimbabwéen se jette mais ne peut toucher ce ballon!

8e: les joueurs du RB Salzbourg sont en train de prendre l'avantage dans le jeu, Genk subit.

7e: Junuzovic livre un beau corner sur Szoboszlai, seul dans la surface, mais sa tête file en tribune.

2e: Junuzovic dépose un coup franc sur la tête de Onguéné, mais c'est repoussé des deux points par Gaëtan Coucke.

C'est parti!

Voici la composition des équipes:

KRC Genk: Coucke, De Norre, Dewaest, Ito, Samatta, Paintsil, Hrosovsky, Berge, Maehle, Lucumi, Cuesta.

RB Salzbourg: Coronel, Onguéné, Hwang, Szoboszlai, Junuzovic, Ulmer, Minamino, Daka, Wöber, Kristensen, Mwepu.

L'AVANT-MATCH:

Au-delà de l'aspect historique, un succès limbourgeois est indispensable - qui plus est sur un gros score - pour espérer encore poursuivre l'aventure européenne, en Europa League (en 16es de finale). "C'est un match important. Le premier pour moi devant notre public", a confié Hannes Wolf mardi en conférence de presse. "Je ne pense même pas à un gros score. Genk n'a jamais gagné encore en Ligue des Champions. Ce serait bien de pouvoir fêter ça à domicile, mais je ne veux pas penser à un 3 ou 4-0", a ajouté le technicien allemand de 38 ans.

Genk devra aussi effacer un match aller qui avait viré à la catastrophe pour les champions de Belgique, étrillés 6 à 2 en terre autrichienne.

"On devra surtout être prêt dès le coup d'envoi. Salzbourg est une bonne équipe qui joue avec beaucoup de rythme et d'intensité", a prévenu Wolf. "Ces joueurs pratiquent un jeu rapide en transition et en cas de perte de balle, ils veulent la récupérer de suite. Il faut être dedans dès le premier ballon. J'ai le sentiment que quelque chose est possible. Salzbourg est fort, mais nous avons nos armes".

Genk occupe la dernière place de son groupe E avec un point sur 12 pour 9 à Liverpool, 8 à Naples et 4 à Salzbourg. En cas d'égalité, ce sont les confrontations directes qui servent de départage. Les Limbourgeois ont donc du pain sur la planche. Ils se déplaceront à Naples le 10 décembre pour la dernière journée de la phase de poule alors que Salzbourg recevra Liverpool.

Vos commentaires