En ce moment
 

L'édito d'Emiliano Bonfigli: "La semaine des Diables Rouges ?"

L'édito d'Emiliano Bonfigli:
 
 

Cette semaine, deux belles demi-finales de Ligue des Champions vous attendent. Mardi, le Real Madrid reçoit Chelsea au Stade Alfredo Di Stefano. Mercredi, Manchester City se déplace au Paris Saint-Germain. Et si c’était la semaine de nos Diables Rouges ?

Le duel entre le Real Madrid et Chelsea est placé sous le signe des retrouvailles pour Thibaut Courtois et Eden Hazard. Le gardien madrilène a disputé 154 matchs avec Chelsea, raflant au passage 2 titres de champion d’Angleterre et une FA Cup. Eden Hazard, lui, a laissé une trace plus indélébile encore chez les Blues : 352 matchs, 110 buts, 92 passes décisives et un palmarès bien fourni avec 2 Premier League, 1 FA Cup, et 2 Europa League (2013 et 2019). « C’est sûr,  ce sera un moment très particulier pour nos deux Diables Rouges », assure notre présentatrice Anne Ruwet. « Dommage que le retour à Stamford Bridge se fera sans supporters. Cela aurait pu être un événement très spécial pour Eden Hazard qui a quitté le club il y a deux ans à peine ».

En ce qui concerne le duel entre les Madrilènes et le Londoniens, ce sera assez équilibré, même si selon notre commentateur Emiliano Bonfigli, le Real Madrid part avec un léger avantage : « L’expérience du Real pourrait faire la différence au final. Jusqu’à présent, leur parcours ne souffre aucune discussion. A chaque fois, la qualification était logique, que ce soit face à l’Atalanta et face à Liverpool. Dans cette compétition, les joueurs de Zinédine Zidane sont déterminés et surtout en terrain connu. Ils gèrent à merveille ce type de rencontre. De plus, avec Karim Benzema, le Real dispose probablement du meilleur attaquant actuel avec Robert Lewandowski. Quant à Chelsea, c’est pour moi la très bonne surprise de cette Ligue des Champions. Personne ne les attendait à ce niveau. ».

Anne Ruwet poursuit: « Avec Tuchel, les Blues ont retrouvé de la sérénité et une incroyable solidité défensive. Avec 10 clean sheet en 14 matchs de Premier League, les chiffres parlent d’eux-mêmes ». Ces deux équipes se sont déjà rencontrées trois fois en Coupe d’Europe. Le Real Madrid n’a jamais battu les Blues. Mais le dernier affrontement remonte à 1998.

Mercredi soir, place à l’affiche tant attendue par tous les fans de football. Le PSG reçoit Manchester City. Kylian Mbappé face à Kevin De Bruyne. « La tentation est évidemment grande d’opposer ces deux magnifiques joueurs mais ce ne sera pas un match dans le match. Ils n’évolueront pas dans les mêmes zones. Par contre, ce sont deux joueurs qui pourraient facilement être complémentaires », assure Emiliano. « Ce sera aussi une très belle opposition de style entre le jeu de possession de City et les transitions rapides des Parisiens », ajoute Anne.

Pour Emiliano, « s’il y a bien une équipe qui peut faire très mal à City, c’est bien le PSG. On l’a vu contre le Bayern Munich au tour précédent, les Parisiens sont capables de gérer ce type de rencontre où ils subissent pour mieux frapper en contre. Et quand vous pouvez compter sur un gardien comme Keylor Navas... ». Il y a 5 ans, les deux équipes s’étaient affrontées en quart de finale de Ligue des Champions. A l’époque, Manchester City s’était qualifié grâce à un but... de Kevin De Bruyne. Paris est prévenu !




 

Vos commentaires