En ce moment
 

Le choc Barcelone-Chelsea mercredi, l'AS Rome et Manchester United obligés de faire le boulot

Le choc Barcelone-Chelsea mercredi, l'AS Rome et Manchester United obligés de faire le boulot

Après avoir tous les deux partagé l'enjeu à l'aller, Manchester United, mardi face à Séville, et Barcelone, mercredi face à Chelsea, partiront avec les faveurs des pronostics pour le match retour des 8es de finale de la Ligue des Champions. L'AS Rome de Radja Nainggolan devra cravacher face au Shakhtar Donetsk mardi s'il veut rejoindre les quarts de finale après avoir été battu à l'aller (2-1) en Ukraine.

Auteur d'un match nul à Séville à l'aller (0-0), Manchester United et Romelu Lukaku devront se méfier des Sévillans mardi (20h45), d'autant que José Mourinho doit trouver une solution à son problème "Pogba" s'il veut permettre à Manchester de jouer un quart pour la première fois depuis 2014.

Blessé à l'entrainement, le milieu de terrain français n'a pas joué contre Liverpool ce week-end en championnat et reste incertain. Marouane Fellaini, de retour de sa blessure au genou, a lui effectué sa rentrée. Cela dit, United vient de gagner trois de suite en Premier League notamment contre les Reds et Chelsea. Séville rêve lui d'une première accession dans le top 8.

Auteur aussi d'un partage, mais avec l'avantage d'avoir marqué à l'extérieur (1-1 à Stamford Bridge), Barcelone accueille Chelsea dans un véritable choc qui reste quoiqu'il en soit très indécis. Thomas Vermaelen n'avait pas joué à l'aller et les Catalans continuent d'être invincible, même sans Lionel Messi, papa pour la troisième fois et absent de la victoire à Malaga (0-2) samedi en championnat. Un duel que Vermaelen n'a pas joué non plus. On peut s'attendre en face à voir Thibaut Courtois dans les buts de Chelsea et Eden Hazard en stratège des Blues pour tenter d'aller chercher en Catalogne un billet pour les quarts de finale.

Radja Nainggolan et les Romains ont eu le bon goût d'inscrire un but en déplacement en Ukraine à l'aller, mais le Shakhtar Donetsk, victorieux 2-1, a démontré qu'il pouvait bousculer l'AS Rome et reste un bon souvenir face aux Italiens. La seule fois que le club ukrainien a joué les quarts, en 2011, c'était au détriment de la Roma en 8es. La qualification sera chèrement acquise pour l'un ou l'autre, un billet que l'AS Rome décrocherait pour la première fois depuis dix ans (2008).

Le Bayern Munich, victorieux 5 à 0 chez lui face à Besiktas, est lui sur du velours pour le match retour en Turquie mercredi. Sauf énorme sensation, les Bavarois vont rejoindre en quarts de finale le Real Madrid, Liverpool, Manchester City et la Juventus de Turin. Le tirage au sort se fera vendredi à Nyon, en Suisse, au siège de l'UEFA, l'Union européenne de football. Les quarts de finale sont programmés les 3-4 et 10-11 avril. La finale le 26 mai à Kiev, Ukraine, se rapproche tout doucement.

Vos commentaires