Ligue des Champions: Jurgen Klopp pense que le petit stade du Real a perturbé ses joueurs

Jurgen Klopp pense que le petit stade du Real a perturbé ses joueurs,
(c) belga
 
 

Jurgen Klopp et son équipe de Liverpool se sont inclinés hier soir 3-1 face au Real Madrid. La rencontre n'a pas eu lieu au Santiago Bernabeu, le stade habituel du Real, ce qui aurait perturbé les Reds selon leur entraîneur.

En conférence de presse, l'entraîneur de Liverpool a estimé que la rencontre était "bizarre" à cause "du stade et de la situation", faisant référence au fait qu'un quart de finale de Ligue des Champions se tiennent dans un stade si petit (6.000 places).

L'Estadio Alfredo Di Stefano où avait lieu la rencontre, est l'habituel terrain sur lequel évolue l'équipe réserve du Real Madrid, la Castilla. Le grand stade emblématique de Los Blancos, le Santiago Bernabeu, est en  chantier. Le Real a lancé d'importants travaux de modernisation de son stade et il ne sera plus accessible (ou du moins partiellement) avant 2022. 

Cette raison fait que le quart de finale a dû se tenir dans un stade d'une capacité bien plus modeste. 

Grâce au but marqué par Mohamed Salah, les espoirs de qualifications restent intact pour Klopp et ses hommes. Surtout que, à en croire le tacticien allemand, "jouer le math retour dans un stade approprié sera bon pour [ses joueurs]". Il est évident que sur le plan architectural, Anfield est plus imposant que la modeste enceinte de l'équipe réserve du Real, bien que le huis-clos soit d'application dans les deux stades.

Interrogé sur les propos de son homologue, Zinedine Zidane a joué la carte de la neutralité. "Je n'ai pas d'opinion sur ce que Jurgen a dit. Nous sommes fiers de jouer à l'Estadio Alfredo Di Stefano" a déclaré le Français.

Le match retour de la semaine prochaine s'annonce explosif.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires