Ligue des champions: l'UEFA annonce un nouveau format en 2024

Malgré l'annonce de la Super League, l'UEFA présente un nouveau format pour... la Ligue des champions
©Belga
 
 

Le Comité exécutif de l'UEFA, l'Union européenne de football, a donné, lundi, son feu vert au nouveau format de la Ligue des Champions avec le passage de 32 à 36 clubs. Cette réforme entrera en application à partir de la saison 2024-2025.

"Le comité exécutif a approuvé le format" de la future C1 avec un mini-championnat à la place de la phase de poules, a annoncé le secrétaire général adjoint Giorgio Marchetti en conférence de presse après la réunion de l'instance, tenue à Montreux (Suisse).

Le "modèle suisse"

À partir de 2024, la Ligue des Champions se jouera selon le "modèle suisse", emprunté au monde des échecs. Il n'y aura plus huit groupes de quatre clubs, mais une seule ligue de 36 équipes. Chaque club jouera contre dix adversaires différents, avec cinq matchs à domicile et cinq à l'extérieur. Dix matchs donc, au lieu de six précédemment. Les huit premiers du classement seront qualifiés directement pour le tour suivant. Les équipes classées de la 9e à la 24e place disputeront un barrage en aller-retour pour compléter le tableau de cette phase à élimination directe.

Un format semblable sera utilisé pour l'Europa League (huit matchs dans la première phase) et la nouvelle Conference League. Ces deux compétitions se disputeront aussi avec 36 dans la phase "ligue". Afin de permettre le passage de 32 à 36 clubs, une des places supplémentaires sera attribuée au club classé à la troisième place dans le championnat de l'association occupant la cinquième position du ranking UEFA des associations, actuellement la France. Une autre sera attribuée à un champion national, ce qui portera de quatre à cinq le nombre de club qualifiés via la "voie des champions" du tour préliminaire. Les deux autres tickets iront aux clubs avec le coefficient le plus élevé sur les cinq dernières années qui ne se sont pas qualifiés pour la phase de groupes mais ayant accès soit aux qualifications de la Ligue des Champions, soit à l'Europa League soit à la Conference League. Cette annonce survient quelques heures après celle de la création d'une future compétition dissidente, la Super League, par douze clubs européens. "Ce format maintiendra toujours en vie le rêve de toute équipe en Europe de participer à la Ligue des Champions grâce aux résultats obtenus sur le terrain et il permettra la viabilité, la prospérité et la croissance à long terme pour tout le monde dans le football européen, et pas seulement pour un petit cartel auto-sélectionneur", a grincé Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, au sujet de la réforme de la C1.

A LIRE AUSSI > les supporters européens peu enthousiastes sur la future formule

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires