Ligue des champions: Liverpool s'impose avec un peu de chance à l'Ajax Amsterdam (vidéo)

 
 

Pour son entrée en lice dans cette Ligue des champions qu'il avait remportée voici deux saisons, Liverpool a réussi à s'imposer par le plus petit écart face à l'Ajax, mercredi soir à l'Arena d'Amsterdam (1-0).

Ce succès étriqué, acquis grâce à un but contre son camp de Tagliafico (35e) et conjugué à celui remporté dans le même temps par l'Atalanta à Mydtjylland (4-0), place d'ores et déjà les Reds en bonne position dans ce groupe F.

Affaiblis sur le papier par les absences conjuguées de Joël Matip, Thiago Alcantara, du gardien Alisson et surtout du défenseur néerlandais Virgil van Dijk, gravement blessé au genou par Jordan Pickford samedi dernier, les champions d'Angleterre ont bénéficié d'un petit brin de réussite pour dicter leur loi aux Pays-Bas.

L'entame de match des Reds a pourtant été poussive, provoquant par moments le courroux légitime de Jürgen Klopp le long de la ligne de touche.

Mal alimenté en bons ballons dans un premier temps, le trio offensif Mané-Firmino-Salah n'a mis que trop rarement sous pression le double rideau défensif néerlandais.

Peu de temps après une énorme occasion de Neres détournée avec brio par Adrian, Liverpool a trouvé malgré tout le chemin des filets suite à une frappe complètement manquée de Salah, puis doublement déviée, par Blind puis Tagliafico, dans les filets du malheureux Onana (1-0, 35e).

L'Ajax, qui avait atteint le dernier carré de l'édition 2018-19 de la C1, ne l'entendait évidemment pas de cette oreille. Si un lob audacieux de Tadic fut sauvé quasi miraculeusement par un retourné de Fabinho sur sa ligne (44e), le club néerlandais manqua encore davantage de réussite quand Klaassen envoya une frappe sèche qui atterrit sur le poteau d'Adrian, dès le retour des vestiaires (47e).

Manquant à la fois d'idées et d'audace, Liverpool a compensé ses lacunes du jour grâce à son expérience et son engagement, se contentant ensuite de gérer cet avantage vaille que vaille.

A une demi-heure du coup de sifflet final, Klopp a surpris en décidant de remplacer simultanément l'intégralité de son trio offensif par Jota, Shaqiri et Minamino, histoire de redonner un peu de tonus à son équipe, en fin de match.

Le Japonais a alerté Onana d'une frappe lointaine, puis Wijnaldum a perdu un face-à-face avec le gardien camerounais de l'Ajax, mais Liverpool n'a pas réussi à doubler la mise. Et l'essentiel a été préservé, trois points en terre néerlandaise.




 

Vos commentaires